Publié par : Willem Van Cotthem | juin 19, 2008

Reboisement au Burkina Faso (2) – (Willem)

Voici la deuxième partie d’une revue de quelques projets de reboisement réussis au Burkina Faso (voyez la première partie au message précédent). Elle consiste pour la majeure partie d’images et leurs légendes en Anglais et en Français. Des informations supplémentaitres peuvent être obtenus à l’adresse suivante :

willem.vancotthem@gmail.com


1988-12 : Burkina Faso/Arbolle/Prov. Passoré/ – Cinq mois après le début du projet presque tous les jeunes arbres survivent sans aucune irrigation, car le conditionneur de sol TerraCottem emmagasine toute l’eau qui monte à la surface par capillarité.  Quelques jeunes pieds furent attaqués par des termites.


1988-12 : Burkina Faso/Arbolle/Prov. Passoré/ – Non seulement les jeunes arbres ont développé des branches fortes pendant la saison des pluies, mais ils sont toujours en condition excellente après 3 mois de sécheresse, sans une seule goutte d’eau.  Remarquez aussi comment des graminées et d’autres herbes sauvages se sont déjà développé autour des trous d’implantation.


1989-04: Burkina Faso/Arbolle/Prov. Passoré/ – Neuf mois après la plantation des rangs de jeunes arbres se développent.  Même 7 mois de sécheresse n’ont pas arrêté leur croissance.  Une des meilleures espèces est l’Acacia nilotica.


1989-04: Burkina Faso/Arbolle/Prov. Passoré/ – Avec un des forestiers locaux, j’ai le plaisir d’analyser la croissance assez spectaculaire des arbres, dû à la présence du TerraCottem dans le sol, ce qui rend possible le reboisement pendant la saison de pluie, sans aucune irrigation supplémentaire pendant la saison sèche de 8-9 mois.

(A suivre)


Catégories

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: