Il y a bien des façons de nourrir un enfant (Alerte Google / LBR)

Lu au site :

Alerte Google – pauvreté

LBR.ca

http://www.lbr.ca/article-19-6501.html

Samedi 18 Août 2007

Nourrir un enfant :

Parce qu’il y a bien des façons de nourrir un enfant!

2007-08-16 15:41 – Communiqué de presse

Montréal, le jeudi 16 août 2007- / LBR.ca / – Du 25 août au 9 septembre, les œuvres du Cardinal Léger et leurs partenaires invitent le grand public à faire un don à Nourrir un enfant – 8e édition de cette campagne « qui vise uniquement l’avenir des enfants démunis du Québec », comme le précise Diane De Courcy, présidente de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) et de Nourrir un enfant. Objectif 2007 : 300 000 $, pour répondre aux demandes provenant de toutes les régions de la province. Et 100 % des dons reçus sont distribués, car tous les coûts de la campagne sont assumés par les œuvres du Cardinal Léger, qui assurent aussi la gestion de la campagne. 

Ici comme ailleurs, la pauvreté des enfants s’exprime en statistiques et en conséquences. Côté chiffres : plus de 237 000 enfants québécois, soit un enfant sur six est victime de la pauvreté, un ratio qui grimpe à près de un sur trois, à Montréal; la CSDM, pour sa part, estime à 28 000 (36 %) le nombre des enfants n’ayant pas le strict minimum. Bilan de santé : l’enfant pauvre accuse un retard sur les plans physique et psychologique; un niveau de stress plus élevé affecte son système immunitaire, son fonctionnement physiologique, son cerveau et ses capacités de développement.

En classe, l’insuffisance alimentaire est cause de problèmes sérieux : apathie, manque de concentration et endormissement d’où les difficultés d’apprentissage, les échecs et le risque élevé de décrochage scolaire. Enfin, l’enfant pauvre est reconnu et se reconnaît comme différent; il ne peut prendre part aux activités du groupe; il s’exclut lui-même de toute vie sociale, par la honte de sa condition.

Nourrir un enfant change des choses. Nourrir un enfant appuie des organismes communautaires qui vont au-delà de l’alimentation, car il faut plus que… nourrir un enfant. Pour lui permettre de s’épanouir pleinement et de croire  comme tous les autres enfants  en ses chances d’avenir, il faut offrir à l’enfant des services et des activités qui favorisent son développement physique, intellectuel et social.

Quelques exemples. La Table ronde de Saint-Léonard réunit les enfants une fois par semaine pour leur livrer de l’enseignement sur l’hygiène, la saine alimentation et la sécurité en cuisine, leur montrer à préparer des collations et des lunchs, leur donner, tout simplement, une occasion de s’amuser! Avec son école culinaire du samedi, l’organisme Les Fourchettes de l’espoir (Montréal) propose un programme où l’enfant gagnera de la confiance en soi et se donnera le droit de nourrir de grands rêves. Le Carrefour communautaire St-Paul secteur Ste-Thérèse (Saguenay-Lac-Saint-Jean) reçoit les enfants après la classe. Une collation équilibrée  souvent le seul repas du soir  précède l’atelier de devoirs et leçons, suivi par une attrayante sélection d’activités sportives, artistiques et scientifiques.

Depuis l’an 2000, Nourrir un enfant a recueilli et distribué 1 280 000 $ à des organismes communautaires. En 2006 seulement, c’est 250 000 $ d’allocations qui ont été versés à 24 organismes du Québec pour nourrir le corps et les rêves de 25 000 enfants défavorisés. Cette année, le magazine Web PetitMonde.com renouvelle son appui à la campagne ainsi que les épiceries Metro qui, du 25 août au 9 septembre, accepteront les dons à la caisse, de même que tous les Super C, les nouveaux partenaires de Nourrir un enfant.

On peut aussi faire un don par la poste (chèque à l’ordre de Nourrir un enfant) au 130, avenue de l’Épée, Outremont (Québec) H2V 3T2; par téléphone au 1 87 PAUVRETÉ (1 877 288-7383) et sur le site Web sécurisé http://www.leger.org .

Les œuvres du Cardinal Léger et Mme Diane De Courcy nous le rappellent : Nourrir un enfant est une solution efficace au problème de la pauvreté des enfants au Québec. Et nous pouvons donner en toute confiance : 100 % des dons reçus sont employés à servir la cause! 

MON COMMENTAIRE

Nourrir les enfants pauvres change beaucoup de choses.  Je félicite sincèrement toutes les organisations et personnes qui produisent des efforts pour alléger ou éliminer la pauvreté et la faim, en particulier celle des enfants. 

Comme consultant d’UNICEF ALGERIE je consacre une bonne partie de mon temps à la lutte contre ces fléaux dans les camps des réfugiés Saharawis au S.W. de l’Algérie.  Nous y construisons des petits jardins familiaux et des jardins scolaires.  Les résultats y sont magnifiques.  Grâce à cette initiative d’UNICEF, les enfants Sahrawis auront régulièrement des légumes frais et des fruits à manger.

Je pense au proverbe Chinois : « Ne leur donnez pas du poisson, apprenez-les à pêcher !« .  Dans le cas des enfants pauvres du monde entier, je traduis ce proverbe par : « Ne leur donnez pas à manger, apprenez-les à jardiner !« .

Je me demande donc si, à part les initiatives excellentes des œuvres du Cardinal Léger pour « Nourrir un Enfant » qui méritent notre admiration, nos amis Canadiens ne devraient pas s’orienter sur la création de jardins scolaires et de petits jardins familiaux pour les familles les plus pauvres.  Si cette opportunité se présente, je suis convaincu que les résultats positifs seraient mesurables dans un avenir proche, car cela signifierait un développement réellement durable et un investissement très rémunérant.

Encore une fois bravo pour toutes les initiatives déjà prises.

Willem

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.

Une réflexion au sujet de « Il y a bien des façons de nourrir un enfant (Alerte Google / LBR) »

  1. Bonjour

    Je suis très contente de vos initiatives
    Il se trouve que j’habite en Algérie et j’ai les mêmes idées que vous (par rapport au jardinage avec les enfants),
    je voudrais bien avoir vos coordonnées pour partager mon expérience ici en Algérie avec vous.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s