COP 8 de la CNULD (Alerte Google / El Watan)

Lu au site :=

Alerte Google – désertification

El Watan

http://www.elwatan.com/spip.php?page=article&id_article=74855

8e Conférence de l’ONU sur la lutte contre la désertification

Cap sur Madrid en septembre

La capitale espagnole, Madrid, abritera du 3 au 14 septembre prochain la huitième conférence internationale des Nations unies pour la lutte contre la désertification.

Devant compter la participation de 2000 experts venant de 191 pays, ladite conférence se penchera sur le rôle des communautés locales dans la lutte contre ce phénomène qui prend de l’ampleur et gagne de plus en plus d’espaces. Selon un rapport établi par l’ONU, l’avancée du désert touche plus de 1,2 milliard de personnes réparties sur le globe. Selon la même source, les zones rouges où la progression désertique représente un réel danger sont la Chine, l’Inde, le Pakistan, l’Asie centrale, le Moyen-Orient ainsi que de vastes étendues de l’Afrique et de l’Amérique du Sud, notamment en Argentine, au Chili et au Brésil. Organisée en collaboration avec le ministère espagnol de l’Environnement, la conférence de Madrid sera rehaussée par des réunions de haut niveau, les 12 et 13 septembre, en accueillant des ministres et parlementaires de nombreux pays parmi les 191 signataires de la Convention des Nations unies pour la lutte contre la désertification. Les travaux de la huitième conférence déboucheront sur l’adoption d’une déclaration dont la teneur portera sur un appel pour « la création d’une synergie entre les accords internationaux existants sur le changement climatique, la biodiversité et la désertification » dans l’objectif d’atteindre une meilleure efficacité dans les efforts de lutte. Le lien n’est d’ailleurs plus à prouver entre le changement climatique et la perte de végétation dont la conséquence désastreuse est l’émission de gaz à effet de serre. La déclaration de Madrid, qui n’aura pas force de loi, sera une pierre apportée à l’éveil des consciences sur la nécessité de mettre un barrage à l’avancée du désert. Il est à signaler que la désertification est un mal qui ravage les espaces cultivables et diminue la superficie des forêts, emportant la vie et causant l’appauvrissement de la population touchée. Cette dernière en proie à la misère se voit dans l’obligation de quitter ces milieux arides à la recherche d’un lieu de vie. Cet exode n’est pas sans conséquence sur la qualité de vie de ces populations.

Nadjia Bouaricha

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s