COP 8 de la CNULD : positions prioritaires de l’UE (Alerte Google / mediaterre)

Lu au site :

Alerte Google – déserification

Mediaterre

http://www.mediaterre.org/europe/actu,20070827165559.html

Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification : les priorités de l’UE

par Florent BREUIL le 27/08/2007

Le Conseil de l’Union Européenne a adopté dans ses conclusions du le 23 juillet 2007 les positions prioritaires lors de la prochaine Conférence des Parties de la Convention en septembre. Ainsi, le Conseil de l’Union Européenne :

1. « DEMANDE que l’on veille à une plus grande complémentarité entre les politiques menées dans le domaine de la désertification, des changements climatiques et de la biodiversité, en s’appuyant sur les possibilités importantes qu’elles offrent en matière de synergie;
RAPPELLE que, dans le cadre de la mise en oeuvre de la convention, il est tenu compte des moyens les plus appropriés pour éradiquer la pauvreté et améliorer l’environnement;
2. SOULIGNE l’importance des travaux du Groupe de travail intersessions intergouvernemental qui ont pour objectif de promouvoir le développement de la convention et de sa proposition de « plan-cadre stratégique décennal visant à renforcer la mise en oeuvre de la convention »; INSISTE sur le fait que l’examen, en vue de son adoption finale, dudit plan-cadre stratégique décennal par la CdP 8 ainsi que sa mise en œuvre complète par la suite contribueront de manière déterminante à la réalisation des objectifs de la convention;
3. SOULIGNE qu’il importe de veiller à ce que l’examen mené par le Comité chargé de l’examen de la mise en oeuvre de la convention ait lieu lors de la CdP 8 et d’assurer une cohérence parfaite entre cet examen et les résultats des travaux du Groupe de travail intersessions intergouvernemental;
4. JUGE essentiel que la CdP 8 se penche sur la relation entre la pauvreté et la désertification en précisant la contribution spécifique que la convention devrait apporter à la lutte contre la pauvreté dans les pays touchés, en étroite association avec les autres initiatives lancées au niveau mondial et régional dans ce domaine, notamment en matière de gestion durable des forêts, d’accès à l’eau et de migrations;
5. INSISTE sur la nécessité de renforcer la base des connaissances de la convention, par l’intermédiaire du Comité de la science et de la technologie, afin de favoriser une prise de décision plus éclairée;
6. SOULIGNE qu’il importe que la convention soit mise en oeuvre rapidement et sans réserve, en réalisant des progrès pour ce qui est de la promotion d’un système de contrôle amélioré et de l’élaboration de normes relatives à la conservation, la gestion et l’utilisation durable des terres sèches, ainsi que par le biais de l’échange des expériences et des meilleures pratiques entre les réseaux existants et nouveaux;
7. EST CONSCIENT qu’il est nécessaire de procéder à l’examen du financement par les instruments existants et de faire appel à de nouvelles sources de financement; ESTIME que la gestion efficace des mesures visant à lutter contre la désertification et leur financement revêtiront une importance cruciale;
8. SOULIGNE qu’un secrétariat de la convention efficace et un budget solide, que toutes les parties seront en mesure d’accepter et de financer, sont les conditions préalables à une saine gestion administrative et financière de la convention;
9. ESTIME que la société civile a un rôle essentiel à jouer dans la mise en oeuvre renforcée du plan-cadre stratégique évoqué plus haut, notamment au niveau local, là où cela est le plus nécessaire; dans ce contexte, ENCOURAGE une participation accrue de tous les acteurs de la société civile aux actions menées dans le cadre de la convention;
10. JUGE essentiel d’élaborer et de promouvoir des plans directeurs et des cadres institutionnels qui soient propices à la mise en place de solutions durables afin de lutter contre la désertification et la dégradation des sols et d’atténuer les effets des sécheresses. » »

[CCD-CDP8]

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s