COP 8 de la CNULD : assurer la préservation des moyens de subsistances de millions de personnes (Alerte Google / Mediaterre)

Lu au site :

Alerte Google – sécheresse

Mediaterre

http://www.mediaterre.org/international/actu,20070904173515.html

COP8 : Lutter contre la désertification pour renforcer les moyens de subsistances

par Djibril SAIDOU

Mediaterre/Alternative le 04/09/2007

Mediaterre-Madrid (Espagne) : Les délégués des 191 pays parties à la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification (CLD) ont entamé lundi les travaux de la huitième conférence sur cette convention (COP8) a constaté l’envoyé spécial de Mediaterre à Madrid.

A l’ordre du jour de cette conférence figure en bon point l’examen du projet de plan stratégique décennal (2OO8-2O18) pour la CLD, portant notamment sur l’impulsion d’une nouvelle dynamique à sa mise en oeuvre.

Les représentants des pays ainsi que ceux des organismes internationaux ont réitéré leur « engagement à renforcer la mise en oeuvre de convention » afin « d’assurer la préservation des moyens de subsistances de millions de personnes, parmi les plus du monde ».

Selon l’administrateur en charge de la Convention, Grégoire de Kalbermatten, on observe que « le plan stratégique décennal intervient à un moment significatif, à la veille des 16ème et 17ème sessions de la Commission des Nations unies sur le développement durable ».

Tous les orateurs qui se sont succédé lundi sur la tribune de la COP8 ont notamment appellé à « un effort soutenu » aux initiatives de réduction de l’avancée du désert, gage pour l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

Des appels qui correspondent à une dynamique, en vue d’une meilleur prise en compte de la lutte contre la désertification, un problème qui touche près d’un quart des terres de la planète et environ un sixième de la population mondiale, indique-t-on.

Première victime de l’avancée du désert, le continent africain est désormais rejoint par l’Europe qui renoue avec des cycles de sécheresse et de feux de forêts, ayant ravagé notamment sa partie méridionale.

Une situation qui, selon les analystes, témoigne de « l’ampleur mondiale de ce problème », notamment, en Espagne, pays hôte de la COP8, qui a vécu en 2OO5, ses plus graves sécheresses depuis ces 6O dernières.

Selon des prévisions du ministère espagnol de l’environnement « un tiers du pays est à haut ou très haut risque de transformation en désert ».

Et c’est à juste titre, ajoute-t-on, que le Sommet mondial sur le développement durable de Johannesburg en 2OO2, avait reconnu que la CLD était « un instrument important pour l’éradication de l’extrême pauvreté et pour atteindre les OMD ».

Adoptée en 1994, la CLD a pour objectif de lutter contre la désertification et d’atténuer les effets de la sécheresse dans les pays qui en sont gravement touchés.

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s