COP8 de la CNULD: priorités (Alerte Google / Mediaterre)

Lu au site :

Alerte Google – désertification

Mediaterre

http://www.mediaterre.org/international/actu,20070905170725.html

DES PRIORITES POUR LA CONVENTION

par Elam Niyiziyobiva/cphabdi le 05/09/2007

Mr Moshe Thehlo est le coordinateur national du PELUM-LESOTHO (Participatory Ecological Land-Use Management), une ONG du Lesotho. Il a participé dans pas mal d’évènements dans le cadre de lutte contre la désertification, et aujourd’hui il participe à la COP8 a Madrid.

Sur la question de savoir ce qu’il attend de la COP8, il répond simplement :« nous attendons des résultats visibles car voilà 10 ans que la convention existe mais sans résultats visibles, durant cette COP8 nous attendons beaucoup par rapport aux COP précédentes, il est grand temps de montrer ce qui doit être fait pour l’intérêt de la planète ».
Moshe dit aussi que le problème qui stope la réussite de le convention c’est l’argent, pour Moshe cette convention est la seule convention qui n’a pas de fonds afin de pouvoir travailler comme tant d’autre conventions des Nations unies. « quelle autre convention a prendu tout ce temps pour avoir des résultats ? regardons d’autres conventions, en as tu déjà vu une qui a mis du temps comme celle-ci ? Non je penses pas. »

Les pays riches doivent investire car le problème de la désertification ne restera pas pour toujours le problème des pays pauvres, comme on peut le dire pour l’Afrique. D’une manière ou d’un autre ce problème est global et tout le monde doit faire quelques chose pour trouver une solution à ce problème.

Evocant ce qui peut être fait Mr Moshe dit :« Il faut d’abord revoir la convention, pour que cette dernière reflète les problèmes du moment » et surtout mettre des fonds afin que celle-ci soit mise en application.

Moshe continue en disant qu’aujourd’hui des plans d’actions de lutte contre la désertification, des projets, existent mais les fonds manquent pour la mise en application. Il faut qu’il y ait des priorités pour la convention, des programmes pouvant répondre aux problèmes du moment.

Quant aux contributions du PELUM-LESOTHO en matière de lutte contre la désertification, ,Mr Moshe déclare que son organisation travaille directement avec les communautés locales en leur montrant comment protéger la nature : toute chose pouvant contribuer à lutter contre la désertification…

Elam Niyiziyobiva
Mediaterre-Madrid(Espagne)

[CCD-CDP8]

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s