LA CDP 8 DE LA CLD: 2007-09-06

Lu au site :

BNT / IISD

Bulletin des Négociations de la Terre <bnt@lists.iisd.ca>

BNT Vol. 4 No. 200 – Huitième session de la Conférence des Parties à la Convention sur la lutte contre la désertification – Édition No. 5

Vol. 4 No. 200
Vendredi, 7 septembre 2007

LES FAITS MARQUANTS DE LA CDP 8 DE LA CLD:
JEUDI 6 SEPTEMBRE 2007

Les délégués à la CdP 8 de la CLD se sont réunis dans des séances du matin et de l’après-midi de la CRIC 6 et de la CST 8. La GC s’est réunie l’après-midi. A la fin de la journée, quatre groupes de contact avaient été établis. Le groupe de contact sur le plan stratégique décennal s’est réuni tout le long de la journée, tandis que les groupes de contact sur le CRIC et sur le CST ont commencé leurs travaux dans l’après-midi. Un groupe de contact sur le budget a été créé, mais commencera son travail vendredi matin.

LA GRANDE COMMISSION

PROGRAMME ET BUDGET: ……………

REEXAMEN DU CRIC: ……………

LE COMITE CHARGE D’EXAMINER LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION

AGENCES ET INSTITUTIONS MULTILATERALES DE FINANCEMENT: ……………….

RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL SPECIAL: ……………

LE COMITE SUR LA SCIENCE ET LA TECHNOLOGIE

THEME PRIORITAIRE: Les délégués de la Mongolie et du Mexique ont présenté, chacun, un document concernant les défis environnementaux posés à son pays, la recherche et les enseigne°©ments tirés liés au thème prioritaire du CST, qui porte sur les effets des variations climatiques et des activités humaines sur l’érosion des terres. L’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) a donné un aperçu des connexions entre les changements climatiques et la désertification et de leurs effets sur la pauvreté et l’insécurité alimentaire. La TUNISIE a souligné l’importance du savoir tradi°©tionnel et local dans la détermination des stratégies de lutte contre la désertification. L’ISLANDE a présenté un rapport sur le Forum international sur les sols, la société et les changements mondiaux, et a mis en relief la recommandation du Forum de demander au Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution climatique (GIEC) d’élaborer un rapport spécial sur ce sujet.

M.V.K. Sivakumar, Organisation météorologique mondiale (OMM), a présenté un rapport sur le séminaire organisé par l’OMM et la CLD sur les changements climatiques et l’érosion des terres (ICCD.COP(8)/CST/8 et ICCD/COP(8)/CST/INF.1), dont des papiers ont été publiés dans Climate and Land Degradation. La ROUMANIE a noté que ce séminaire a fourni un exemple de l’implication d’institutions de haut niveau, dotées d’une expérience scientifique pertinente, dans le CST.

LE FICHIER: Le secrétariat a introduit le document concer°©nant le fichier d’experts indépendants (ICCD/COP(8)/9), soulig°©nant la nécessité de sa mise à jour. Aucune observation n’a été présentée.

RAPPORT DU GdE: Au sujet du rapport du GdE concernant les études de cas sur la conservation et la mise en valeur pour les usagers de la mise en œuvre de la Convention (ICCD/COP(8)/CST/ 2/Add.5), H.P. Singh a résumé plusieurs études de cas, dont un cas dans lequel les efforts de mise en valeur ont donné lieu à un rapport de 400%. L’EGYPTE a souligné l’importance de la recherche pour montrer aux décideurs la valeur économique de la science. La FRANCE a souligné la valeur de l’analyse comparative des études de cas.

PROGRAMME DE TRAVAIL FUTUR DU CST: Le prési°©dent William Dar a invité les délégués à examiner le thème prior°©itaire pour la CST 9 et a souligné que le projet stratégique décennal contient des recommandations pertinentes. Les orateurs ont convenu du besoin de mettre en harmonie le programme de travail avec le plan stratégique décennal et a présenté les options offertes pour ce thème. Le JAPON a proposé: les repères et indicateurs, le suivi et l’évaluation et les systèmes d’alerte précoce; les synergies entre les Conventions de Rio; et le renforcement des capacités des locaux. L’AFRIQUE DU SUD a suggéré de faciliter l’harmonisa°©tion des rapports nationaux, des systèmes d’alerte précoce et la gestion du savoir traditionnel. L’ESPAGNE a proposé d’examiner les coûts socioéconomiques de la négligence de la lutte contre l’érosion des sols et la désertification. L’ARGENTINE, appuyée par le BRESIL, a déclaré que la mise en œuvre du plan stratégique décennal exigerait des UCR et a souhaité voir un rôle leur être octroyé dans les travaux du CST. La FRANCE a suggéré que le CST pourrait guider les Réseaux du programme thématique. La NORVEGE a souligné le besoin de fournir un descriptif complet des points anticipés de l’ordre du jour de la CST 9.

La CE, au nom de l’UE, a distribué un projet de décision pour appeler : à organiser le CST sous forme de conférence scientifique et technique; à se concentrer sur un seul sujet thématique; et à impliquer une institution dotée de l’expertise appropriée. Le MEXIQUE a proposé que le CST promeuve l’évaluation des scenarios futurs, comme cela a été fait par le GIEC. Le délégué a également suggéré d’élaborer un programme de travail concret, comme cela a été fait par l’Organe subsidiaire chargé de fournir des avis scientifiques, techniques et technologiques, de la Convention sur la diversité biologique (CDB). Le PEROU a apporté son appui à l’Espagne, a souligné l’importance de la connexion entre les programmes thématiques régionaux avec le CST, et a mis en exergue la question du savoir traditionnel. Le BURKINA FASO a apporté son appui à la proposition de l’UE et a suggéré l’implica°©tion des ONG. Le MMO a suggéré la tenue d’une réunion scienti°©fique avant le CST pour élaborer des recommandations pour considération par les parties. H.P. Singh (GdE) a suggéré la ques°©tion du savoir traditionnel comme thème. Le BRESIL a convenu de l’importance du savoir traditionnel et a indiqué que toute discus°©sion devrait intégrer le partage des avantages et se placer dans le cadre des négociations menées dans la CDB. Le délégué à déclaré que le travail du CST et de la CLD doit rester sous la conduite des pays et ne devrait pas perdre de vue les implications budgétaires. Le président du CST, Dar, a désigné le Canada et la Roumanie comme présidents du groupe de contact.

GROUPE DE CONTACT OUVERT A TOUS – CST

Le Groupe de contact sur le CST a procédé à l’examen du thème prioritaire et le format de la session, proposé par l’UE. Les participants ont élaboré des propositions de considérer le suivi et l’évaluation biophysiques et socioéconomiques pour soutenir les prises de décisions dans la gestion des terres. Au sujet de la propo°©sition de l’UE, les participants ont également examiné les options offertes quant au format et au budget. Plusieurs comités de rédac°©tion ont été établis pour élaborer les projets de décisions qui s’y rapportent. Le CST examinera probablement ces projets de déci°©sions et d’autres, vendredi.

GROUPE DE CONTACT OUVERT A TOUS – CRIC

………………..

GROUPE DE CONTACT OUVERT A TOUS – PLAN STRATEGIQUE

……………..

DANS LES COULOIRS

La progression des travaux dans le groupe de contact sur le plan stratégique était presque au point mort, jeudi après-midi, en raison des divergences persistantes sur le texte qui devrait former la plate-forme des travaux du groupe. Les délégués ont suggéré que la tentative de rouvrir le chapitre consacré à la mise en œuvre rend compte de l’insatisfaction des délégués à l’égard du projet de texte de la CdP 8, en particulier la “disparition” inexpliquée, du rapport final du GTII, d’une formulation proposant, en guise d’orientation future, “la possibilité d’une fusion du MM et du secrétariat en une seule institution.”

En attendant, des rumeurs ont couru selon lesquelles les Secrétaires exécutifs de la CLD entrant (Gnacadja) et sortant (Diallo) arriveraient à Madrid durant le week-end pour s’adresser aux délégués au cours de la réunion de haut niveau.

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s