Le changement climatique aggrave les inégalités mondiales (Alerte Google / Cyberpresse)

Lu au site :

Alerte Google – pauvreté

Cyberpresse

http://www.cyberpresse.ca/article/20070910/CPENVIRONNEMENT/709100928/6108/CPENVIRONNEMENT

Le lundi 10 septembre 2007

Le changement climatique aggrave les inégalités mondiales

Agence France-Presse

Berlin

Les organisations non-gouvernementales Oxfam Allemagne et Germanwatch ont appelé les pays du G8 réunis avec d’autres à Berlin pour un sommet sur le climat à agir vite contre le changement climatique «qui aggrave les inégalités mondiales», lors d’une conférence de presse lundi.

«Le changement climatique aggrave les inégalités mondiales. Les pays et les gens qui y ont le moins contribué vont être les plus touchés et disposent des moyens les plus faibles pour s’adapter aux conséquences», a déploré Reinhard Hermle de la branche allemande d’Oxfam.

«Les pays industrialisés doivent cesser de causer des dégâts et doivent rapidement aider les pays pauvres à s’adapter aux résultats du changement climatique», a-t-il appelé, nommant les États-Unis, le Japon et l’Allemagne comme les trois pays les premiers responsables historiques du niveau de carbone dans l’atmostphère.

Selon le calcul d’Oxfam, le G7 (G8 sans la Russie) doit contribuer à hauteur de 80% aux financements de mesures d’adaptation aux conséquences déjà existantes du réchauffement dans les pays en développement.

Sven Harmeling a présenté une étude de Germanwatch qui lie lutte contre la pauvreté et changement climatique. «La déstabilisation du climat pèse de plus en plus» dans les difficultés à réaliser les Objectifs du Millénaire fixés contre la pauvreté et pour le développement fixés par les Nations unies, a-t-il dit.

Une lutte durable et efficace contre la pauvreté est centrale pour permettre aux pauvres de s’adapter à la multiplication des conditions climatiques extrêmes, a relevé M. Harmeling.

«Il ne faut pas confondre lutte contre la pauvreté et financement de mesures d’adaptation», a mis en garde M. Hermle, rappelant que «le financement de mesures d’adapation est une mission supplémentaire».

A Berlin sont réunis pour deux jours depuis lundi les pays du G8 (Allemagne, Grande-Bretagne, Italie, France, États-Unis, Canada, Japon et Russie) ainsi qu’une douzaine d’autres pays, pour avancer dans le dialogue avant la conférence de Bali en décembre qui doit décider de l’ouverture ou non de négociations pour un accord post-Kyoto de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s