La désertification et l’émancipation de la femme (Alerte Google / MédiaTerre)

Lu au site :

Alerte Google – désertification

Média Terre

http://www.mediaterre.org/jeunes/actu,20070912103010.html

Afrique : La lutte contre la désertification passe par l’émancipation de la femme

Mediaterre-Madrid (Espagne) : Le phénomène de la désertification exacerbé par les cycles de sécheresse affecte la survie de plus d’un milliard de personnes dans le monde. Réduite le plus souvent à des fonctions ménagères, les femmes africaines subissent de plein fouet les affres de ce phénomène qui amenuise quotidiennement leur chance d’avoir une maîtrise sur les biens de production tels que la terre, le bétail et l’eau.
De nos jours, de nombreuses voix s’élèvent pour soutenir que le combat contre la désertification passe également par la mise en place de mécanismes à même de rendre accessibles à la femme ces ressources.

Intervenant dans un panel sur le rôle de la femme dans la lutte contre la désertification, Jacqueline Nkoyak, une responsable de la confédération des Ong d’environnement et de développement de l’Afrique centrale (CONGAC), s’est désolée de constater que « la femme (africaine) n’a pas accès (…) à la terre, aux intrants agricoles et aux ressources financières ».

Cette situation débouche, selon elle, sur « la féminisation de la pauvreté dans le s zones arides et semi-arides ainsi que des impacts importants sur l’environnement au niveau global ».

En Afrique la femme entretient une relation particulière avec les arbres, « elle a un lien direct avec la terre » souligne-t-elle, ajoutant que « la femme peut contribuer durablement à la gestion de la terre ».

Selon une étude du Programme des nations unies pour l’environnement « plus de 5 milliards d’hectares et plus de 69% de ces terres sont déjà dégradées ».

Parfaitement consciente de la nécessité de préserver la foret, les femmes africaines ont participé activement aux efforts de protection de cette dernière.

Au regard de cet engagement, la responsable de CONGAC plaide en faveur d’un « appui aux activités environnementalistes des femmes en vue de créer une synergie entre les convention qui traitent des problèmes de l’environnement et de lutte contre la pauvreté ».

Djibril SAIDOU,Mediaterre-Alternative
[CCD-CDP8]

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s