EUA : la sécheresse et les ours (Alerte Google / AFP)

Lu au site :

Alerte Google – sécheresse

http://afp.google.com/article/ALeqM5h566HI4XrbMZN_Uicxge9SC0EBIQ

En pleine sécheresse, les ours s’enhardissent dans les banlieues américaines

DENVER (AFP) — Des milliers d’ours en quête de nourriture avant leur hibernation sont en train de provoquer de grosses frayeurs aux habitants de l’ouest des Etats-Unis, la sécheresse contraignant ces plantigrades à chercher leurs ressources en zones urbaines. Ils éventrent les poubelles, enfoncent les portes des maisons et dévastent tout sur leur passage, malgré les mesures prises par les autorités, comme l’installation de conteneurs à ordures blindés.

A Boulder (Colorado, ouest), un ours est ainsi resté récemment perché de longues heures dans un arbre d’un quartier tranquille, avant de décamper. Il a eu de la chance: il portait déjà une étiquette à l’oreille, témoin d’une précédente capture lors d’une incursion en zone d’habitation.

Or, les autorités ont édicté une règle: tout ours attrapé deux fois dans ces circonstances doit être abattu, rappelle Tyler Baskfield, porte-parole du département des ressources naturelles de cet Etat situé dans les montagnes Rocheuses.

Etant donné la tendance actuelle, il est vraisemblable que plus de 404 ours seront ainsi capturés et tués, battant un record datant de 2002. Entre 8.000 et 12.000 ours vivent au Colorado, une population en pleine expansion alors que les ressources se font rares.

« Il y a eu des gelées tardives en juin, qui ont tué » les plantes dont se nourrissent les ours, selon M. Baskfield. « L’été a été très sec et l’herbe en haute montagne a séché. Les ours ont dû descendre dans les vallées », souvent grignotées par les banlieues américaines tentaculaires.

Partout dans l’ouest des Etats-Unis, les mêmes histoires se répètent. « Tout le monde est en train de voir des ours partout (…) dans des endroits où ils n’avaient pas été vus auparavant », constate Bret Stansberry, biologiste au département de la pêche et de la chasse de l’Idaho.

« La sécheresse est sévère et c’est bien le problème. (Les ours) disposent de très peu de nourriture dans la nature. Ils descendent dans les vergers, s’en prennent aux pommes », dit-il. Les incendies de forêt de l’été ont encore réduit leurs sources de nourriture.

Un ours brun, omnivore qui se contente de 3.500 à 5.000 calories par jour en été, en engloutit 25.000 quotidiennement lorsqu’il se prépare à hiberner dans les semaines précédant novembre.

« Il y en a un qui est resté dans un arbre aujourd’hui près de l’université », raconte Chris Healy, porte-parole des pompiers du Nevada, où la population d’ours est surtout concentrée dans l’ouest, proche du lac Tahoe à la frontière de la Californie.

« A Tahoe, les gens ne font pas attention à leurs ordures. Une fois que les ours commencent à entrer dans les maisons, cela devient dangereux pour les humains », selon M. Healy. Un ours peut peser jusqu’à 150 kg. Il n’est pas normalement agressif envers les humains, mais peut attaquer s’il se sent menacé.

« Les ours arrivent à arracher les gonds d’une porte », remarque Jason Holley, homologue de M. Stansberry en Californie. « En cette période de l’année, on dénombre au moins trois effractions par nuit dans la région du lac Tahoe », dit-il.

Motif d’inquiétude supplémentaire, les ours se nourrissant de restes de fast-food deviennent plus gras et 10% renoncent même à hiberner, leur nourriture étant assurée en toutes saisons. Là aussi, leur population explose: en 12 ans, les ours bruns sont passés de 12.500 à 30.000 en Californie, selon M. Holley.

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s