Plus de 8 milliards de francs de l’USAID au CILSS (Alerte Google / Le Soleil)

Lu au site :

Alerte Google – sécheresse

http://www.lesoleil.sn/article.php3?id_article=28739

Subvention : Plus de 8 milliards de francs de l’USAID au Cilss

 

 

Le bureau Afrique de l’Ouest de l’Agence des Etats-Unis pour le développement International-Bureau Afrique de l’Ouest (Usaid / Afrique de l’Ouest) a signé un accord de subvention avec le Comité permanent inter-états de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (Cilss) pour un montant de 8,726 milliards de francs. Cet accord de subvention a été signé par le professeur Alhousseini Bretaudeau, secrétaire exécutif du Cilss et le docteur Jatinder Cheema, directrice de mission, Usaid/Afrique de l’Ouest. Ces fonds supplémentaires contribueront à appuyer les programmes et les initiatives régionales dans les domaines de l’agriculture et de la gestion des ressources naturelles pendant les douze prochains mois.

L’année dernière, l’Usaid et le Cilss avaient signé deux accords d’un montant total de 19,47 millions de dollars (près de 9 milliards de francs). Ce qui fait un total de 37, 25 millions de dollars (18,5 milliards de francs). L’Usaid et le Cilss entretiennent un partenariat de longue date en faveur de l’agriculture et la de sécurité alimentaire dans la région. Composé de neuf Etats, le Cilss a été créé en 1973 pour coordonner les efforts d’aide humanitaires en période de sécheresse.

 

Il a son siège à Ouagadougou au Burkina Faso et comprend deux institutions spécialisées : le Centre agro-hydro-météorologique (Agrhymet) à Niamey au Niger et l’Institut du Sahel (Insah) à Bamako au Mali. Les pays qui bénéficieront de ces programmes sont : le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, le Cape Vert, le Tchad, la Côte d’Ivoire, la Guinée Equatoriale, le Gabon, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Liberia, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo.

 

Les activités du programme seront exécutées par le CILSS et d’autres organisations régionales.

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s