Réseau de prévention des crises alimentaires dans le Sahel et en Afrique de l’Ouest

Lu au site : Alerte Google / sécheresse

http://appablog.wordpress.com/2007/11/23/23eme-reunion-annuelle-du-reseau-de-prevention-des-crises-alimentaires/

23ème Réunion annuelle du Réseau de prévention des crises alimentaires dans le Sahel et en Afrique de l’Ouest

27 au 30 novembre 2007

 

Best Western County House Brussels

 

2-4, Square des Héros, 1180 Bruxelles

 

A l’invitation de la Commission européenne, le Comité Permanent inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) et le Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO/OCDE) organisent la 23ème réunion annuelle du Réseau de prévention des crises alimentaires dans le Sahel et en Afrique de l’Ouest du 27 au 30 novembre 2007 à Bruxelles.

 

Dans un contexte globalement marqué par des prévisions de production (2007–2008) largement supérieures à la moyenne des 5 dernières années, les producteurs agricoles sahéliens et ouest africains ont néanmoins subi successivement l’effet de deux types de chocs liés au climat : des sécheresses et des inondations. Cet équilibre global de la production céréalière au niveau de la région ne saurait masquer de profondes disparités entre provinces, souvent à l’intérieur d’un même pays et quelques situations de grande précarité notamment nutritionnelle. L’insécurité alimentaire dans le Sahel a connu de profondes mutations ces dernières années et les hausses de prix contribuent notamment à rendre l’accès aux aliments plus difficile même lorsqu’ils sont disponibles.

 

Crée en 1984 à une période où le Sahel a été profondément affecté par une sécheresse sévère aux conséquences humaines et économiques dramatiques, le réseau réunit chaque année les principaux acteurs de la sécurité alimentaire dans le Sahel, dans le principal objectif de mieux comprendre les crises alimentaires pour mieux les anticiper. Le réseau a, entre autres, pour mission de renforcer les liens entre ceux qui gèrent les systèmes d’alerte et produisent l’information et les décideurs.

 

Des questions importantes sont inscrites à l’agenda de cette réunion : (i) les résultats de la campagne agricole 2007-2008 et la situation alimentaire et nutritionnelle, (ii) la situation particulière des zones à risque et les actions envisagées, (iii) les systèmes d’information sur la sécurité alimentaire, (iv) la régulation de l’offre par les marchés et les politiques commerciales et alimentaires, (v) le bilan de la mise en oeuvre des recommandations sur la sécurité alimentaire, (vi) le processus de révision de la Charte de l’aide alimentaire, etc.

 

Le Réseau associe principalement des experts et représentants des pays sahéliens et ouest africains (Systèmes d’Alerte Précoce, Dispositifs de prévention et de gestion des crises, autorités politiques), des agences d’aide bi et multilatérales (France, Italie, Canada, USAID, etc.), des organisations internationales (Commission européenne, PAM, FAO, OMM, UNICEF, OCHA, FEWS NET, Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest, etc.), des organisations inter-gouvernementales (CILSS, CEDEAO, UEMOA), de la recherche (IRD, CIRAD, etc.), quelques ONG spécialisées et des organisations paysannes.

 

(continue)

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s