BADEA : visite de travail en Mauritanie (Alerte Google / APO)

Lu au site : Alertye Google / désertification

http://appablog.wordpress.com/2007/11/26/le-directeur-general-de-la-badea-effectue-une-visite-de-travail-en-mauritanie/

APO-SOURCE : The African News Source

Base de données de communiqués de presse liés à l’Afrique / Database of press releases related to Africa

Le Directeur Général de la BADEA effectue une visite de travail en Mauritanie et anime une journée de sensibilisation au profit des Entrepreneurs et des Bureaux d’Etudes et Consultants mauritaniens

Sur invitation du Gouvernement de la République Islamique de Mauritanie, le Directeur Général de la BADEA, S.E.M. Abdelaziz KHELEF, effectuera une visite de travail en Mauritanie durant la période du 25 au 28 novembre 2007, au cours de la quelle il rencontrera S.E.M. le Ministre de l’Economie et des Finances mauritanien ainsi que d’autres hauts responsables mauritaniens et animera une journée de sensibilisation au profit des entrepreneurs et des bureaux d’études et consultants mauritaniens à Nouakchott, sous le haut patronage de S.E.M. le Ministre de l’Economie et des Finances. Cette journée est organisée dans le cadre du renforcement et du développement de la coopération économique entre les pays arabes et africains et ce, à travers la sensibilisation des entrepreneurs, des consultants et des bureaux d’études mauritaniens sur les objectifs de la BADEA et ses activités dans les pays africains non arabes; activités qui couvrent un large panel d’opérations de financement de projets, d’assistance technique et du commerce extérieur.
Cette journée sera aussi l’occasion pour sensibiliser les participants sur les opportunités qu’offre la BADEA aux entrepreneurs et consultants arabes pour étendre leurs activités en Afrique. En effet la BADEA applique systémiquement des clauses de préférence pour favoriser les entrepreneurs et les fournisseurs arabes. En outre, dans le cas de sélection de consultants pour les programmes d’assistance technique, la BADEA ne considère éligibles que les Bureaux d’Etudes arabes ou africains et es experts dont les services sont financés par la BADEA au profit des pays africains sont uniquement sélectionnés parmi les nationaux des pays arabes.

La BADEA offre par ailleurs, aux exportateurs arabes, la possibilité de bénéficier du programme de financement des exportations arabes aux pays africains. Il convient de rappeler que la BADEA a déjà organisé plusieurs journées de sensibilisation de ce genre au profit des hommes d’affaires et des bureaux d’études arabes dans plusieurs villes arabes (le Caire, Tunis, Djeddah et Rabat). .

Il est à noter que le volume total des financements approuvés par la BADEA durant la période allant de 1975, date du début des ses opérations, à fin octobre 2007, en faveur des pays africains bénéficiaires, a atteint le montant de 3354,127 millions $US. Ces allocations ont permis de financer 427 projets de développement, dont 29 prêts au secteur privé, 407 opérations d’assistance technique et 14 opérations d’aide d’urgence au profit de certains pays touchés par la sécheresse et la désertification.

Les interventions de la Banque en Afrique couvrent 43 pays et bénéficient à plusieurs organisations régionales. Les secteurs concernés sont très variés et comprennent les infrastructures, l’agriculture, le développement rural, y compris l’électrification et l’approvisionnement en eau potable, l’énergie, l’industrie et le secteur social. A ceci s’ajout les opérations d’assistance technique conduites depuis 1975 et consistant à de dons non remboursables octroyés aux pays africains.

La politique de la BADEA en matière d’identification des projets à financer consiste à opter pour ceux qui permettent d’améliorer les conditions de vie des populations, de réduire la pauvreté, en particulier en milieu rural et favoriser la participation de la femme au développement. La BADEA accorde aussi une grande importance aux projets liés à la protection de l’environnement et à la lutte contre la désertification.

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s