Maroc : construction d’un barrage (Alerte Google / Le Matin)

Lu au site : Alerte Google / désertification

http://www.lematin.ma/Actualite/Journal/Article.asp?idr=110&id=76708

Lancement des travaux de construction d’un barrage à Ifrane Atlas Saghir à Guelmim

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a lancé, vendredi à la commune rurale Ifrane Atlas Saghir (62 km de Guelmim), les travaux de construction du barrage Sidi Al Mahjoub et s’est enquis des projets de développement social, d’infrastructures routières et de la protection et de la valorisation des oasis dans la commune. Des explications ont été fournies, à cette occasion, au Souverain sur ce projet d’un coût global de 25 millions de dirhams (MDH) financé dans le cadre d’un partenariat entre l’Agence pour la promotion et le développement économique et social (APDS) (50 %) et le secrétariat d’Etat chargé de l’Eau et de l’Environnement (50%). Ce barrage d’une capacité de retenue prévue de 1.000.000 m3, dont la durée de réalisation est de 18 mois, contribuera à la création de 80.000 journées de travail et visera la recharge de la nappe phréatique, la protection du Centre contre les inondations, l’irrigation de 200 ha de terres agricoles et le breuvage d’environ 20.000 têtes de bétail.
Ce barrage est d’une hauteur de 23 m, d’une longueur en crête de 290 m, d’un volume de 35.000 m3 et d’une largeur à la base de 80 m, sera construit sur une superficie de 19 ha. Par la même occasion, des explications ont été fournies à S.M. le Roi concernant des projets socio-éducatifs inscrits dans le cadre du programme de lutte contre la pauvreté en milieu rural de l’INDH.

Ces projets consistent en la construction de maisons Attaliba à Ifrane Atlas Saghir et à Taghjijt pour un coût de 1,8 MDH. Ces projets dont la durée de réalisation est de 8 mois, viseront l’encouragement de la scolarisation de la fille en milieu rural, la lutte contre la déperdition scolaire à travers la garantie et l’amélioration des conditions d’accueil et d’hébergement des filles issues de milieux défavorisés.

(continue)

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s