Le développement «durable» des coupes à blanc (Google / Le Devoir)

 Lu au site : Alerte Google – désertification

http://www.ledevoir.com/2008/02/12/175733.html

Le développement «durable» des coupes à blanc – Comment se couper le cou quand on n’a plus de tête 

Luc Fournier, L’auteur a publié deux livres sur le sujet chez Lanctôt Éditeur: Le Rire des arbres, les pleurs des forêts (2003) et Les Dernières Forêts d’arbres libres (2006).

«Notre mode de développement économique revient à brûler les planches de notre maison pour la chauffer.»

– Manifeste pour un Québec durable, avril 2007

Cette autre crise forestière est d’abord une crise écologique avant même que d’être une crise économique liée au dollar et au pétrole. C’est en vérité un drame humain et social. On a longtemps surexploité les forêts, gaspillé le bois et l’eau. Les actionnaires seuls en ont profité, même à travers les différentes crises. Et loi après loi se paie le prix de l’échec durable: les ministres continuent de donner au lobby forestier les vieilles forêts, les chemins forestiers gratuits, le reboisement à nos frais citoyens, la «migration» du bois d’une région à une autre; bientôt toute la biomasse…

Après la tragédie, la comédie

Le Sommet forestier de décembre 2007 — une opération de relations publiques désespérée — est une autre illustration de tout ce cynisme primaire: après la tragédie, la comédie. Tous les joueurs «importants» — et les autres pour la parade — se rencontraient pour se partager les rôles et répétitions: qui aura le bois restant et à quel prix, quel boss aura du travail bien payé, quel chômeur sera récupéré… Se rencontraient beaucoup de ceux qui avaient créé la crise par leur ignorance grasse des écologies.

Ce que l’on ne doit pas oublier, c’est l’impunité. Jusqu’à aujourd’hui, des hommes ont volé d’autres hommes, ont volé nos arbres, ont détruit des territoires et leurs habitants naïfs, peu importe la couleur de leur peau. Le documentaire Le Peuple invisible décrit bien toute cette dépossession. La nature a ses limites et le monde change, poussé par l’injustice et la violence.

La nomination d’un ex-ministre à la tête du lobby de l’industrie forestière a achevé de discréditer cette gloutonne industrie. Pour un seul Frédéric Back, pour un seul Richard Desjardins, nous sommes «pognés» avec des douzaines de Guy Chevrette et autres avocassiers de la rectorale foresterie. Il faudrait un grand feu pour brûler toute cette forêt de mensonges et d’incompétences qui gouvernent encore nos ministères et les autres institutions de la désinformation.

Ces doctorants ignares sont incapables d’imaginer les vrais changements. Il nous faut respecter le capital naturel et ses limites, faire confiance à l’intelligence de la nature; arrêter le fonctionnement totalitaire d’une industrie d’actionnaires. Justice pour ceux qui ont à coeur de vivre en liberté sans vouloir être les singes des politiciens! Car ceux-ci ne parlent que la langue molle du bois le plus dur.

La Chine à nos portes

(continue)

Le maître chinois ZhuangZi a dit: «Les quatre fléaux dans les affaires sont l’ambition, la cupidité, l’obstination et l’arrogance. […] L’obstination consiste à refuser de revenir sur ses erreurs quand elles sont pourtant manifestes et à persévérer de plus belle dans une voie sans issue après avoir entendu de justes remontrances. L’arrogance consiste à n’approuver que ceux qui sont de votre avis et à considérer comme mauvais, en dépit de leurs qualités, tous ceux qui ont le seul tort de vous contredire.» Cette terre ne forme qu’un seul lac, une seule forêt qui est la femme la plus importante de la vie. La forêt excisée retrouvera-t-elle son plaisir?

 

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.

Une réflexion au sujet de « Le développement «durable» des coupes à blanc (Google / Le Devoir) »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s