OSS à Tripoli (Google / Panapress / Temoust)

Lu au site : Alerte Google – désertification

http://www.temoust.org/spip.php?article4799

Panapress-Tripoli – 29/03/2008

Observatoire du Sahara et du Sahel

dimanche 30 mars 2008, par temoust

Les travaux de la 10ème session du Conseil d’administration de l’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) ont débuté samedi à Tripoli en présence du secrétaire du comité populaire général libyen de l’Agriculture et des Richesses animales et maritimes, Aboubakr Mansouri et des ministres de l’environnement en Tunisie, Nadhir Hamada, et au Sénégal Djibo Leity Kâ. Le secrétaire général de la Communauté des Etats sahélo-sahariens (CEN-SAD) Mohamed Al-Madani Al-Azhari, le secrétaire exécutif de l’OSS et des experts et spécialistes de Libye, du Burkina Fasso, du Maroc, d’Algérie, du Kenya, d’Egypte, de Mauritanie, du Niger, d’Ethiopie, du Tchad, du Nigeria, d’Ouganda, de Guinée-Bisseau, du Mali, du Cap-Vert, du Soudan, de Djibouti, d’Allemagne, du Canada, de France et de Suisse prennent part également à cette rencontre.

Les participants à ce rendez-vous qui se poursuivra deux jours, se pencheront sur plusieurs questions, notamment l’examen du programme d’activités du Conseil exécutif de l’OSS pour 2007, les rapports du secrétaire général et de la commission stratégique du conseil sur les activités scientifiques et techniques et l’évaluation des programmes et actions de l’OSS pour l’an dernier.

Ils discuteront aussi du projet de budget de l’Observatoire pour 2008, des contributions des pays membres ainsi que des accords conclus par l’OSS dans le domaine de l’environnement.

A l’ouverture des travaux, M. Aboubakr Mansouri a insisté siur la nécessité de conjuguer les efforts pour combattre le fléau de la désertification dont souffrent les pays membres de l’organisation.

Pour sa part, le président de l’OSS, le ministre tunisien de l’Environnement et du Développement durable, Nadhir Hamada a affirmé que la tenue de cette réunion en Libye est une concrétisation pratique de la volonté commune des pays de cette instance pour promouvoir la coopération entre eux, conjuguer leurs efforts et mobiliser leurs énergies dans l’objectif de donner un élan au processus de développement et d’assurer le progrès du continent africain.

Il a souligné également que l’OSS agit avec la coopération de la Libye et de l’UNESCO en vue de préparer la troisième conférence internationale relative aux grandes nappes phréatiques transfrontalières en Afrique en mai prochain à Tripoli.

L’OSS, dont le siège se trouve à Tunis est une organisation à caractère international regroupant 22 pays africains et 5 pays occidentaux à savoir l’Allemagne, la France, le Canada, l’Italie et la Suisse.

(continue)

Tripoli – 29/03/2008

Panapress

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s