Djibouti : L’appel d’urgence d’Ahmed Ali Silay (Google / La Nation.dj)

Lu au site : Alerte Google – sécheresse

http://www.lanation.dj/news/2008/ln46/national5.htm

Sécheresse

L’appel d’urgence d’Ahmed Ali Silay

Le ministre délégué à la coopération internationale a, au cours d’une réunion consacrée à la situation particulièrement critique de la sécheresse dans les zones les plus reculées du pays, lancé jeudi dernier un nouvel appel pour une aide d’urgence en faveur des populations rurales affectées par cette calamité.

Outre les délégués des ministères de l’Intérieur et de l’Agriculture, les représentants des organisations internationales accréditées à Djibouti et plusieurs autres partenaires au développement ont pris part à cette rencontre. Le ministre a mis l’accent sur le caractère dévastateur de ce fléau qui risque d’aggraver la situation alimentaire déjà précaire des populations rurales de Djibouti. « C’est partout le même spectacle de désolation à cause du manque de précipitations », a expliqué le ministre. Il a réaffirmé les préoccupations du gouvernement quant à la santé de la population, notamment celle de la mère et de l’enfant.

Les états sanitaires des unes et des autres se trouvent fragilisés par les durs effets de la sécheresse. M Silay et les autres officiels djiboutiens ont mis en exergue la situation réelle, chiffres à l’appui.

« La prévalence de malnutrition chez les enfants est estimée à 22% », précise-t-il. Quant au cheptel, il a connu le pire désastre des trente dernières années. « 70% du bétail ont été décimés », a reconnu le représentant du ministère de l’Agriculture.

Ajoutons qu’une délégation, composée de représentants du Pam, de l’Unicef, du ministère de l’Agriculture et d’élus locaux,  et conduite par le préfet Abdourazak Daoud, s’est rendue la semaine dernière dans plusieurs localités de Tadjourah touchées de plein fouet par la sécheresse.

« Entre Andabba et Balho, toutes les retenues d’eau sont à sec. Et la population est ravitaillée par l’unique camion citerne de la région », selon un membre de cette mission d’évaluation.

(continue)


Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s