Ethiopie: la sécheresse menace six millions d’enfants (Google / AFP Google)

Lu au site : Alerte Google – sécheresse

http://afp.google.com/article/ALeqM5hmNIuRfd3bye7J4sMTnYniR-DrPw

Ethiopie: la sécheresse menace six millions d’enfants

ADDIS ABEBA (AFP) — Au moins six millions d’enfants sont affectés par la sécheresse qui frappe actuellement plusieurs régions d’Ethiopie et ont besoin d’une assistance immédiate, a annoncé mardi le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef). « Au moins six millions d’enfants âgés de moins de cinq ans vivent dans des zones pauvres touchées par la sécheresse et ont besoin de la poursuite des interventions d’urgence de prévention en matière de santé et de malnutrition », selon un communiqué. 126.000 enfants souffrent de malnutrition sévère et nécessitent un traitement thérapeutique urgent, ajoute l’Unicef.

Selon les agences humanitaires, plus de 3,4 millions de personnes ont besoin d’une aide alimentaire en Ethiopie, notamment dans les régions Oromo (centre) et Somali (sud-est) où la situation humanitaire continue de se détériorer à cause d’une mauvaise saison des pluies.

L’Unicef évoque également des besoins d’aides d’urgence dans les régions Amhara (centre), Afar et Tigray (nord).

« Une forte sécheresse (consécutive à) une faible saison des pluies, d’importante pertes de bétail, le manque de ravitaillement en nourriture et la flambée des prix des denrées alimentaires, du pétrole et des engrais liée à la crise globale, contribuent à la situation fragile des enfants en Ethiopie », explique l’organisation.

Le Programme alimentaire mondial des Nations unies (PAM) a indiqué de son côté avoir besoin de 147 millions de dollars (98 millions d’euros) pour acquérir 183.000 tonnes de nourriture destinées aux populations victimes de cette sécheresse.

« L’Ethiopie a connu d’importants succès dans la baisse de la mortalité infantile, mais ils vont être totalement anéantis par des événements comme cette sécheresse », a dit Viviane Steirteghem, représentante adjointe du PAM à Addis Abeba.

L’Unicef avait récemment salué l’Ethiopie pour ses efforts « exemplaires » visant à faire reculer la mortalité infantile, indiquant que ce pays pauvre de la Corne de l’Afrique avait fait baisser le taux de mortalité infantile de 40% entre 1990 et 2008.

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.