Journée mondiale de lutte contre la désertification : 17 juin (Google / Appablog / APO)

Lu au site : Alerte Google – désertification

http://appablog.wordpress.com/2008/06/06/la-journee-mondiale-de-lutte-contre-la-desertification/

La Journée mondiale de lutte contre la désertification

PARIS, France, June 6, 2008/African Press Organization (APO)/ — Le manque de couverture médiatique plonge chaque année, davantage, le Sahel dans l’indifférence. Pourtant, la désertification est un enjeu écologique et humain majeur qui affecte plus de 480 millions de personnes dont la majorité habite les pays les plus pauvres au monde. Pour le seul continent africain, les pertes liées à la dégradation des terres sont évaluées à 42 milliards de dollars par an. C’est pour alerter la communauté internationale qu’en 1992, les Nations Unies ont décrété le 17 juin Journée mondiale de lutte contre la désertification. Pour la huitième année consécutive, SOS SAHEL fera de cette journée un événement unique pour promouvoir la solidarité avec le Sahel. Au coeur de la Campagne de sensibilisation : La Jam’Sahel

Point fort de cette journée, la cinquième édition de la Jam’Sahel rassemblera une soixantaine d’artistes autour du musicien malien de renom Cheick Tidiane Seck, pour se livrer à une séance d’improvisation individuelle et collective. Depuis 2003, la Jam’Sahel a réuni sur scène des artistes aussi prestigieux que Manu Dibango, Keziah Jones ou Archie Shepp …

Cette année encore, la programmation, de la tradition mandingue au Jazz électro, et le choix du lieu, en plein coeur de Paris, reflètent cette volonté d’ouverture et de partage. Comme l’explique Cheick Tidiane Seck, le principe d’une Jam est « de faire fusionner tous les styles, dans un esprit de liberté et de communication, où chaque artiste apporte sa différence en s’adaptant à celle des autres ».

Pour connaitre les noms des participants de cette édition, rendez-vous sur le site internet http://www.jamsahel.org.

Le soutien du Sénat renouvelé en 2008

Au printemps 2007, le Sénat a inauguré l’exposition «SAHEL, l’Homme face au Désert», 80 photographies de Roberto Neumiller pour SOS SAHEL, sur les grilles du Jardin du Luxembourg et offert la scène du kiosque à musique, le 17 juin, aux soixante artistes de la Jam’Sahel. Pour la deuxième année consécutive, le Sénat accueillera les musiciens, chanteurs et conteurs, pour faire du 17 juin un symbole fort de solidarité avec les Sahéliens.

(continue)

SOURCE : SOS Sahel

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.