Algérie : Tlemcen : 63,5 milliards pour “contrer” la désertification (Google / El Moudjahid)

Lu au site : Alerte Google – désertification

http://www.elmoudjahid.com/em/Nation/9314.html

Tlemcen : 63,5 milliards pour “contrer” la désertification

Sofiane Z.

Dans le cadre de son programme de lutte contre la désertification, la wilaya de Tlemcen a consacré une enveloppe de 63,7 milliards se traduisant ainsi par la plantation de 3.546 ha d’essence sylvestre, 1.100 ha en rustique et 800 ha en plantation fourragère. Pour ce faire, une journée d’étude sur le phénomène de la désertification a été organisée à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le désert, coïncidant avec la Journée du 17 juin. Cet événement a été en effet caractérisé par l’organisation d’une exposition au niveau du centre de formation de la commune d’El Aricha, qui regroupe l’ensemble des partenaires chargés de la lutte contre ce phénomène naturel, a-t-on appris auprès du conservateur des forêts, M. Reguig Mohamed.
Selon notre interlocuteur, des opérations réalisées par les services des forêts ont été présentées aux participants à cette rencontre, sur la base de photos relatives à ces actions. Celles-ci ciblaient notamment la plantation des bandes vertes, le reboisement de masse, la plantation fourragère, la plantation forestière et la plantation de bosquets à proximité des points d’eau aménagés.  Cette journée, à laquelle ont pris part des élus locaux, la société civile, la daïra, les autorités locales ainsi que les associations, a été l’occasion choisie pour sensibiliser davantage les éleveurs et les inciter à lutter contre les opérations de défrichement. Un front qui touche 4 communes du sud de la wilaya, Sidi Djillali, El Gor, El Aricha et El Bouihi en l’occurrence, a-t-il précisé. “Devant cette problématique et la nécessité de régénérer le tissu forestier du pays, d’importantes initiatives ont été prises par l’Etat, en vue de stopper, voire faire reculer la poussée désertique”, a-t-il souligné. Dans ce cadre, le programme qui a été mis en place par la conservation des forêts de la wilaya de Tlemcen, vise à l’extension du patrimoine forestier et la lutte contre la désertification.  Ainsi, la concrétisation des différentes opérations a vu la mobilisation d’importantes enveloppes financières mise à la disposition des 4 communes sus évoquées et sont réparties ainsi : 12,6 milliards de centimes pou El Gor ; 22,3 milliards pour El Aricha ; 22,4 milliards pour El Bouihi et 6,2 milliards pour Sidi Djillali, fera-t-il observer. Par ailleurs, pour le compte du programme d’action entamé au cours de l’année 2007-2008, 3.546 hectares ont été plantés au niveau de cette zone des hauts plateaux et réservées aux arbres d’essence sylvestre.
(continue)

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.