L’UNICEF au chevet des enfants affectés par la sécheresse en Ethiopie (Google / Afriquenligne)

Lu au site : Alerte Google- sécheresse

http://www.afriquenligne.fr/afrique-de-l’est/ethiopie/l’unicef-au-chevet-des-enfants-affectes-par-la-secheresse-en-ethiopie-200806197125.html

L’UNICEF au chevet des enfants affectés par la sécheresse en Ethiopie

Addis-Abeba, Ethiopie – La directrice générale-adjointe du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), Hilde Johnson, est arrivée ce jeudi à Addis-ABeba, Ethiopie, pour une visite de quatre jours au cours de laquelle elle va passer en revue la situation d’urgence qui prévaut dans les zones frappées par la sécheresse. Mme Johnson se rendra dans les points chauds du sud du pays et rencontrera des représentants du gouvernement, des partenaires des Nations unies, des donateurs et des responsables d’organisations non-gouvernementales intervenant dans des activités humanitaires pour répondre à la situation d’urgence provoquée par la sécheresse. Le gouvernement éthiopien estime qu’à l’heure actuelle, 75.000 enfants de moins de cinq ans vivant dans les zones touchées par la sécheresse sont menacés de malnutrition aiguë et requièrent une prise en charge thérapeutique immédiate, si l’on veut assurer leur survie.

Dans le pays, 4,6 millions de personnes au moins installées dans les zones touchées par la sécheresse ont besoin d’une aide humanitaire immédiate.

Selon l’UNICEF, les enfants sont les plus vulnérables aux chocs nutritionnels et les premiers à décéder lorsqu’il n’y a pas assez de nourriture à la maison.

Les taux de décès, dans les rangs des enfants souffrant de malnutrition aiguë ne bénéficiant pas d’une prise en charge médicale adéquate et privés des aliments thérapeutiques nécessaires, varient de 25 à 50 pour cent.

L’UNICEF, le principal fournisseur d’aliments thérapeutiques de l’Ethiopie, doit cependant faire face à un grave déficit de produits nécessaires pour sauver la vie des enfants touchés par la malnutrition aiguë.

La semaine dernière, l’organisme avait reçu 92 tonnes d’aliments thérapeutiques prêts à usage, qui pourraient être distribuées pour la prise en charge à domicile d’enfants dans un état de malnutrition sévère, à condition que ces derniers ne souffrent pas de complications nécessitant une supervision médicale.

L’UNICEF attend encore 772 tonnes d’aliments thérapeutiques au cours des trois prochaines semaines pour couvrir les besoins d’alimentation pendant six semaines.

Etant donné que, selon les prévisions, la situation d’urgence devrait se poursuivre encore pendant trois mois au moins, ces expéditions ne sont pas suffisantes pour sauver les vies de dizaines de milliers d’enfants de moins de cinq ans.
(continue)

Addis-Abeba – 19/06/2008

Pana

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.