Le jatropha, une source de biocarburant aux nombreux débouchés (Google / Romandie / AFP)

Lu au site : Alerte Google – sécheresse

http://www.romandie.com/infos/news2/080627070957.touol1mu.asp

Le jatropha, une source de biocarburant aux nombreux débouchés

ABIDJAN – Délaissé depuis des années avant de susciter à nouveau l’intérêt des agriculteurs ivoiriens, le jatropha est une plante très résistante à la sécheresse qui peut servir de biocarburant grâce à l’huile extraite de ses graines et offrir de nombreux débouchés.

Cet arbuste de 3 à 4 mètres a été introduit en Afrique au 15e siècle et sa culture a été encouragée à l’époque coloniale.

Les graines du jatropha renferment une amende oléagineuse d’un goût agréable mais dangereuse car violemment purgative. Elle est l’origine de nombreuses intoxications chez les enfants.

Un hectare peut permettre la culture de 1.500 pieds de jatropha et chaque arbre adulte donne entre 1,5 et 7,2 tonnes de graines par production. Il y a deux productions dans l’année (mai et novembre).

Il faut 12 mois pour obtenir une plante adulte à partir de graines ou 9 mois à partir d’une bouture. L’arbuste a une durée de vie moyenne de 50 ans.

Son énorme avantage est de ne pas rentrer en compétition avec les cultures vivrières car il s’adapte aux sols arides ou semi-arides. Il n’a besoin d’aucun intrant chimique, affirment aussi ses promoteurs.

L’huile de jatropha peut servir de carburant pour les moteurs diesel.

(continue)

(©AFP / 27 juin 2008 09h09)

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.