La Namibie débloque 150 millions USD pour des vivres d’urgence (Google / African Manager)

Lu au site : Alerte Google – sécheresse

http://www.africanmanager.com/articles/117907.html


25-07-2008 : La Namibie débloque 150 millions USD pour des vivres d’urgence

par : Source: PANA

La Namibie va dépenser environ 150 millions de dollars US au titre de la distribution de vivres d’urgence et de la mise en place de mesures sociales destinées à atténuer les conditions des populations rurales affectées par la hausse des denrées alimentaires et du carburant, aggravée par l’impact de la sécheresse et de cycles d’inondations dévastatrices. Le gouvernement, alarmé par le niveau atteint par les prix des denrées alimentaires de base, a annoncé l’élaboration d’un plan audacieux visant à distribuer des vivres d’urgence à plus de 500.000 personnes, qui se sont retrouvées à court de nourriture, à cause de la sécheresse et d’une série d’inondations dévastatrices.

Le Premier ministre namibien, Nahas Angula, a reconnu jeudi que la situation sécuritaire alimentaire était « terrible », ajoutant que le gouvernement avait décidé d’intervenir pour atténuer l’impact sur les ménages vulnérables.

C’est ainsi que l’huile de cuisine, le pain, les haricots et la farine seront détaxés à compter du 1er août.

Cette mesure vient s’ajouter au programme d’alimentation scolaire, qui a été élargi aux élèves des écoles qui n’ont pas d’internat.

Les analystes avertissent que la hausse des denrées alimentaires est devenue une bombe à retardement et pourrait entraîner des soulèvement sociaux.

M. Angula a admis que la plupart des gens jugaient qu’il était difficile de « s’en sortir », ajoutant qu’une sécheresse prolongée en 2007, suivie par des inondations dévastatrices avaient plongé « la plupart des ménages dans des situations très difficiles en ce qui concerne la sécurité alimentaire ».

D’après lui, une étude menée par une équipe gouvernementale en collaboration avec le Programme alimentaire mondial avait conclu que la situation sécuritaire alimentaire dans le pays, causée par la pauvreté généralisée, est « critique ».

Il a dit que son gouvernement allait, dans deux semaines, débloquer pour commencer environ 45 millions de dollars US pour nourrir les familles qui ont été victimes des inondations dans les parties nord et orientale du pays comme mesure provisoire.

Un programme global qui devrait bénéficier à tout le pays sera par la suite déroulé pour fournir aux ménages des denrées essentielles comme la semoule de maïs, le millet, du poisson séché; de l’huile de cuisine et des haricots, entre autres denrées alimentaires, jusqu’à la prochaine récolte.

(continue)

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.