LES FORÊTS JOUENT UN RÔLE ESSENTIEL DANS LA LUTTE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE (UNNEWS)

Lu au site : UNNews <UNNews@un.org>

LES FORÊTS JOUENT UN RÔLE ESSENTIEL DANS LA LUTTE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

New York, Oct 17 2008  1:00PM

Les forêts jouent un rôle essentiel dans le bilan énergétique de la planète et la lutte contre le changement climatique, souligne l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (< » http://www.fao.org/index_fr.htm« >FAO), dans la perspective de la première Semaine européenne des forêts, qui se tiendra au siège de l’Organisation à Rome du 20 au 24 octobre.

Les forêts d’Europe grandissent au rythme d’environ 360 millions de m3 par an, dont seulement les deux tiers sont exploités. « Les forêts couvrent 44% de la superficie émergée de l’Europe et continuent à s’étendre. La collaboration entre les forêts et les secteurs qui y sont associés est cruciale si nous voulons tirer pleinement parti des multiples ressources que nous offrent les forêts »;, indique le sous-directeur général de la FAO chargé des forêts, Jan Heino.

La réunion de Rome, qui rassemblera des représentants de 46 pays, est organisée conjointement par la Commission européenne, la FAO, la Conférence ministérielle sur la protection des forêts en Europe et la Commission économique des Nations Unies pour l’Europe.

Les arbres absorbent et emmagasinent le dioxyde de carbone durant leur croissance, contribuant ainsi à l’atténuation du changement climatique, souligne la FAO. Le carbone est stocké dans la biomasse forestière, dans les troncs, les branches, le feuillage et les racines des arbres, ainsi que dans le sol. Dans une forêt bien aménagée, le stockage du carbone ne cesse jamais car de nouveaux arbres viennent remplacer les arbres abattus. Et même après la récolte, les produits ligneux continuent à stocker le carbone.

Au cours des 15 dernières années, les terres boisées en Europe ont augmenté de 13 millions d’hectares, soit une superficie équivalant à la taille de la Grèce.

Le bois est encore largement employé comme source d’énergie renouvelable. Il faut moins d’énergie pour produire du bois qui émet moins de CO2 que pour produire tout autre matériau de construction couramment utilisé. L’utilisation du bois au lieu du béton, du plastique et de l’acier contribue à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.