ZIMBABWE : LE PAM FORCÉ DE RÉDUIRE SES RATIONS ALIMENTAIRES FAUTE D’ARGENT

Lu au site : UNNews <UNNews@un.org>

ZIMBABWE : LE PAM FORCÉ DE RÉDUIRE SES RATIONS ALIMENTAIRES FAUTE D’ARGENT

New York, Nov 11 2008  2:00PM

Le Programme alimentaire mondial <« http://www.wfp.org/english/« >(PAM) va être forcé de réduire les rations alimentaires aux millions de personnes dans le besoin au Zimbabwe faute d’argent, a annoncé mardi l’agence des Nations Unies. Le PAM a distribué en octobre 29.000 tonnes de denrées alimentaires à environ 2 millions de personnes vulnérables à travers le Zimbabwe. Il s’agit du premier mois de distributions de grande ampleur, selon un communiqué.  Avec l’aggravation de la crise alimentaire, le PAM prévoit de doubler le nombre de bénéficiaires en novembre en étendant ses opérations ce qui va permettre d’atteindre près de 4 millions de personnes affamées dans les zones rurales et urbaines. L’agence a l’intention de distribuer 46.000 tonnes de nourriture.

« Mais le PAM ne sera pas en mesure de fournir à chaque bénéficiaire en novembre un panier complet de denrées alimentaires en raison de graves problèmes de financement », souligne le communiqué. La ration de céréales a ainsi été réduite de 12 à 10 kilos par personne et par mois.

Cette réduction des rations permettra au PAM d’utiliser du mieux qu’il peut les stocks disponibles.

L’agence des Nations Unies a besoin de 140 millions de dollars pour financer ses opérations au Zimbabwe jusqu’à la fin du mois de mars 2009. « Le PAM a besoin de dons supplémentaires de manière urgente alors que le délai entre le versement des contributions et la distribution de l’aide alimentaire est de six à huit semaines », précise l’agence.

Selon une évaluation des Nations Unies, le nombre de gens ayant besoin d’une assistance alimentaire au Zimbabwe devrait atteindre 5,1 millions de personnes, soit 45% de la population, au pic de la crise début 2009.

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.