Tunisie : Une décennie perdue et une autre qui s’annonce … (Google / WMC)

Lu au site : Webmanagercenter (WMC)

http://www.webmanagercenter.com/management/article.php?id=62726

Recherche agricole :

Une décennie perdue et une autre qui s’annonce …

Par Abou SARRA

Les manifestations scientifiques sur la recherche agricole en Tunisie sont ennuyeuses. Elles ne font que ressasser les problèmes récurrents dans lesquels se débat, depuis des décennies, l’agriculture du pays. Il s’agit, en l’occurrence, de la sous-réalisation du potentiel existant, la contre productivité de la politique de compensation des prix des produits agricoles, la sous-valorisation de produits bio de grande qualité comme l’huile d’olive et le vin exportés, en vrac et dans l’anonymat le plus total, comme de vulgaires breuvages. Autres problèmes : le manque de coordination entre les structures de recherche régionales et centrales (signe de la forte bureaucratisation des techniciens agricoles), le morcellement de la propriété agricole, l’absence de programmation selon les priorités, la non valorisation des travaux de recherche, le fossé entre agriculteurs et chercheurs, etc.

Les récentes journées scientifiques de la recherche agricole (fin décembre 2008 à Nabeul ), qui sont à leur 15ème édition, n’ont pas échappé à la règle. Elles se sont distinguées par de nouvelles professions de foi articulées autour de l’esquisse d’un nouveau plan directeur décennal de recherche (2009- et 2018).

Un plan sans grands résultats

(continue)

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.