OMS : DES EXPERTS SOULIGNENT LES EFFETS DU CHANGEMENT CLIMATIQUE SUR LA SANTÉ (UNNews)

OMS : DES EXPERTS SOULIGNENT LES EFFETS DU CHANGEMENT CLIMATIQUE SUR LA SANTÉ

New York, Mar 12 2009  6:00PM

L’impact des changements climatiques sur la santé est un problème grave que les gouvernements devraient considérer comme une priorité en agissant et investissant rapidement pour réduire ses effets, ont déclaré des experts de l’Organisation mondiale de la santé (< » http://www.who.int/fr/ »>OMS) lors d’une conférence à Copenhague cette semaine sur ‘Les risques mondiaux des changements climatiques’.

Selon ces experts, les changements climatiques ont un effet négatif sur la santé : Alors que les émissions de gaz à effet de serre augmentent, l’état mondial de la santé se dégrade. L’OMS et le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat ont identifié les risques causés par les bouleversements climatiques sur les processus naturels de la planète dont nous dépendons comme la nourriture, l’eau et la sécurité physique.

Les dangers du changement climatique sont divers, mondiaux et difficiles à inverser. Les situations météorologiques extrêmes, les dynamiques des maladies infectieuses, et le risque de la montée du niveau de la mer perturbent les terres et les ressources en eau.

Chaque année, près de 150.000 personnes, dont en moyenne 85% d’enfants, meurent des suites de problèmes de santé liés aux changements climatiques comme la malnutrition, le paludisme ou les inondations.

Selon les experts, une réduction conséquente des émissions de gaz à effet de serre pourrait permettre de réduire de 25% les dangers sur la santé. Changer les systèmes de consommation d’énergie et de transport pourrait avoir une influence importante sur les problèmes de santé publique comme la pollution extérieure (responsable de 800.000 décès annuels), les accidents de la route (1,2 million de décès), le manque d’activité physique (1,9 million de décès) et la pollution de l’air à l’intérieur (1,5 million de décès).

Les effets des changements climatiques sont inégalement répartis et les communautés les plus pauvres sont généralement les plus vulnérables ainsi que celles vivant sur de petites îles en développement, des régions montagneuses ou sans réelle ressources en eau, des grandes villes et les côtes de pays en développement.
Mar 12 2009  6:00PM
________________

Veuillez consulter le site du Centre de nouvelles ONU pour plus d’information http://www.un.org/french/newscentre/

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.