ACCORD FAO-CHINE: 30 MILLIONS DE DOLLARS POUR L’AGRICULTURE DU SUD (UNNews)

Lu au site : UNNews

ACCORD FAO-CHINE: 30 MILLIONS DE DOLLARS POUR L’AGRICULTURE DU SUD

New York, Mar 25 2009 10:00AM

La Chine vient de mettre à la disposition de l’;Organisation des Nations Unies pour l’;alimentation et l’;agriculture (< » http://www.fao.org/index_fr.htm »>FAO) un fonds fiduciaire de 30 millions de dollars en appui à des projets d’;amélioration de la productivité agricole dans les pays en développement. Il s’;agit essentiellement d’;aider un certain nombre de pays, notamment en Afrique, à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement.

Un accord en ce sens a été paraphé mardi à Beijing. La Chine a rejoint ainsi le peloton des grands pays donateurs de la FAO, souligne la FAO dans un communiqué.

Aux termes de cet accord, le gouvernement de Pékin offrira les services d’;experts agronomes chinois aux pays en développement: assistance technique, formation, intrants et petits équipements sont au programme.

D’;une durée de trois ans à raison de 10 millions de dollars l’;an, le fonds fiduciaire sera centré sur l’;Afrique, mais il n’;exclura nullement d’;autres régions du monde.

« Cet accord historique souligne l’;importance du rôle de la Chine dans l’;arène mondiale aujourd’;hui », a déclaré José María Sumpsi, sous-directeur général de la FAO responsable du département de la coopération technique, lors de la signature de l’;accord. Côté chinois, l’;accord a été paraphé par Niu Dun, vice-Ministre de l’;agriculture.

La Chine fournit son assistance technique à l’;Afrique par le truchement des projets de la FAO depuis déjà plusieurs années.

En 2005, ce pays a lancé une nouvelle alliance stratégique avec la FAO dans le cadre de la coopération Sud-Sud. Cette forme de coopération permet aux agriculteurs des pays en développement de profiter de l’;expertise d’;agronomes d’;autres pays du Sud.

Cette alliance stratégique est mise en œuvre dans le cadre des programmes nationaux et régionaux de sécurité alimentaire de la FAO. Elle prévoit le déploiement d’;un grand nombre d’;experts agronomes chinois – jusqu’;à 3.000 experts – dans les pays en développement qui ont besoin d’;assistance technique pour améliorer leur productivité et leur production agricole.

Le Nigéria figure parmi les principaux bénéficiaires de la coopération Sud-Sud offerte par la Chine avec le soutien de la FAO.

Quelque 500 experts et techniciens chinois y ont œuvré sur des projets de terrain entre 2003 et 2007, contribuant ainsi à la mise en œuvre du programme national de sécurité alimentaire de ce pays.

Depuis la création du programme de coopération Sud-Sud, plus de 700 agronomes chinois ont fait bénéficier de leur expertise des milliers d’;agriculteurs dans différentes régions du monde, notamment dans les Caraïbes et le Pacifique.

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.