Les migrations liées au réchauffement climatique (Google / Le Monde)

Lu au site : Alerte Google – désertification

http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/06/10/region-par-region-les-migrations-liees-au-rechauffement-climatique_1205069_3244.html

Région par région, les migrations liées au réchauffement climatique

Ce sont des cartes qui font froid dans le dos. Dans un rapport rendu public, mercredi 10 juin, par l’Institut pour l’environnement et la sécurité humaine de l’université des Nations unies, l’ONG Care et le Centre pour un réseau international d’information en sciences de la terre de l’université de Columbia dessinent la multiplication des migrations forcées liées aux dérèglements de l’environnement.

D’ici cinquante ans, le changement climatique va jeter sur les routes 200 millions de réfugiés privés de toit et de moyens de subsistance, provoquant effondrement social et explosions de violence dans les pays concernés. Dans les seuls deltas du Mékong, du Gange et du Nil, densément peuplés, une élévation du niveau de la mer de 1 mètre chasserait 23,5 millions d’habitants et engloutirait au moins 1,5 million d’hectares de terres agricoles.

L’intérêt principal de ce rapport est de décortiquer, région par région et cartes à l’appui, la mécanique environnementale qui conduit à ces migrations pour mieux envisager comment les prévenir ou les anticiper. Cartes et commentaires croisent les grands centres urbains et les bassins de population, les types de culture agricole et l’altitude avec les données illustrant l’évolution de la fonte des glaciers ou de l’érosion des sols, de la fréquence des cyclones ou de l’effondrement des précipitations, de la désertification ou des inondations.

(continue)

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.