Maroc : Adoption d’une approche de proximité (Google / Le Matin)

Lu au site : Alerte Google – désertification

http://www.lematin.ma/Actualite/Express/Article.asp?id=114579

Changements climatiques

Adoption d’une approche de proximité au Maroc

Le Maroc a adopté une approche de proximité anticipative pour faire face aux impacts des changements climatiques, a affirmé vendredi à Rabat, le Haut commissaire aux Eaux et Forets et à lutte contre la Désertification ((HCEFLD), Abdeladim Lhafi.

S’exprimant à l’ouverture d’une conférence sur les changements climatiques, organisée à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement (JME), M. Lhafi a indiqué que cette approche se traduit à travers les opérations d’arborisation et les dispositifs de la nouvelle stratégie de surveillance des forêts.

Le Maroc, qui a ratifié les conventions onusiennes sur la diversité biologique, les changements climatiques et la désertification, a-t-il dit, subit les impacts des changements climatiques à travers une baisse des précipitions outre certains phénomènes telles que les inondations et la sécheresse.

Pour sa part, l’ambassadeur du Mexique au Maroc, Porfirio Thierry Munoz-Ledo s’est félicité de la qualité de la coopération entre les deux pays en matière de lutte contre les changements climatiques, citant notamment l’échange des expertises dans les domaines des ressources hydriques.

Il a souligné que son pays est entrain de finaliser un programme national pour lutter contre le changement climatique, relevant que le Mexique a encouragé des réunions d’experts, d’entrepreneurs et d’académiciens à fin d’aboutir à des consensus qui peuvent être examinés durant le Sommet de Copenhague, en décembre 2009.

(continue)

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.