La Californie pourrait perdre ses séquoias (Google / TF1 News)

Lu au site : Alerte Google – sécheresse

http://lci.tf1.fr/science/environnement/2010-02/la-californie-pourrait-perdre-ses-sequoias-5697282.html

La Californie pourrait perdre ses séquoias

Sans l’humidité du brouillard, les géants de la côte pacifique américaine souffrent de la chaleur, or la brume se fait rare.

Bientôt plus de forêts de séquoias en Californie ? Le brouillard a nettement diminué le long de la côte californienne durant l’été depuis un siècle, mettant potentiellement en danger les forêts de séquoias qui dépendent de cette humidité pour ne pas se dessécher durant la saison chaude.

Sans pouvoir établir si la cause de la disparition du brouillard est naturelle ou résulte de l’activité humaine, les chercheurs estiment que ce changement perturbe l’ensemble de l’écosystème de ces forêts d’arbres géants. « Depuis 1901, le nombre moyen d’heures de brouillard le long de la côte en  été est passé de 56% à 42%, ce qui représente une perte d’environ trois heures  par jour », précise un spécialiste de l’étude de l’environnement.

La perte de brouillard et l’augmentation des températures l’été signifient que « les forêts de séquoias et les autres écosystèmes de la côte ouest américaine pourraient être de plus en plus affectés par la sécheresse », ajoute un professeur de biologie, co-auteur de ces travaux. « Le brouillard permet d’éviter aux forêts de séquoias des pertes d’eau résultant de l’évaporation en été, et c’est important pour les arbres et les forêts », poursuit-il. Si le brouillard disparaît, les forêts de séquoias de demain ne ressembleront donc pas à celles d’aujourd’hui.

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.