http://pixabay.com/static/uploads/photo/2013/06/14/15/20/africa-139343_640.jpg

Changement climatique et agriculture

Crédit Photo: Pixabay

Agriculteur en Namibie

L’agriculture dans le changement climatique (AfricaFiles)

Lu au site : AfricaFiles

Title: L‚Agriculture dans le changement climatique ; Agriculture and climate change:
Author: Anne Chetaille, Patrice Burger
Category: Africa General
Date: 3/31/2010
Source: Inter-Reseaux
Source Website: http://www.inter-reseaux.org <http://www.africafiles.org/database/www.inter-reseaux.org>

African Charter Article# 17: Every individual shall have the right to education, cultural life, and the promotion and protection of values.

Summary & Comment: English follows.

Le rapport de la 17e Commission mondiale du développement durable souligne quant à lui la nécessité de concentrer les investissements sur l’agriculture familiale, les systèmes écologiquement viables, et l’agriculture biologique. Quelle sera la nature du dialogue nécessaire à la conciliation d’intérêts aussi divergents mais sur lesquels le changement climatique et ses impacts jettent une lumière nouvelle d’interdépendance ?

The report of the 17th World Commission on Sustainable Development underscores the need to concentrate on investments pertaining to family farming, viable ecologically systems, and organic farming. What type of dialogue will reconcile these various, diverging interests that are inextricably linked to climate change and its impact? DN


1. L’agriculture dans le changement climatique, le sujet qui va tout changer
2. Agriculture and climate change:  an interplay of epic proportions

*******************************************************

1. L’agriculture dans le changement climatique, le sujet qui va tout changer

http://www.inter-reseaux.org/revue-grain-de-sel/49-agriculture-et-aleas/article/l-agriculture-dans-le-changement.

Quelle est la place de l’agriculture dans les négociations sur le climat qui prennent de l‚ampleur ces dernières années ? Au lendemain du Sommet de Copenhague, quel bilan tirer de l‚intégration des enjeux de développement sous-tendus par l‚interaction entre pratiques agricoles et changements climatiques ?

Ces derniers 8 mois, l‚agriculture a pris une place croissante dans les négociations internationales sur le régime climatique d‚après-2012. En juin 2009, un consensus sur l‚importance du rôle de l‚agriculture dans l‚atténuation des changements climatiques a émergé lors des sessions de négociation onusiennes de Bonn. En novembre 2009, un groupe de contact sur l‚agriculture est mis en place dans le cadre des discussions sur le régime climatique post- 2012. L‚agriculture est principalement abordée sous l‚angle de l‚atténuation. Compte-tenu du caractère très nouveau du sujet, l‚objectif des négociateurs à Copenhague était avant tout qu‚un programme de travail soit lancé sur ce sujet à Bonn en juin 2010, afin de débroussailler les questions techniques et méthodologiques liées à la prise en compte de l‚agriculture dans le futur régime climatique.

Quel bilan tirer de Copenhague ?

À Copenhague, des avancées importantes ont été réalisées dans le cadre du groupe de contact sur l‚agriculture. Le texte réaffirme des principes essentiels  : le respect des intérêts des paysans marginalisés, des droits des populations indigènes et des savoir-faire traditionnels, la prise en compte des relations entre agriculture et sécurité alimentaire, le lien entre les actions d‚adaptation et d‚atténuation. Si le rappel de ces principes généraux est un point positif, il est encore tôt pour connaître les choix qui orienteront leur mise en ˛uvre concrète.

Dans sa partie plus opérationnelle, le texte prévoit l‚établissement d‚un programme de travail : les Parties demandent à l‚organe subsidiaire chargé des choix techniques et scientifiques de la Convention de mettre en place un programme de travail lors de sa prochaine session en juin 2010. Cependant, à l‚image des autres documents en discussion pendant le Sommet de Copenhague, ce projet de texte n‚a pas été intégré à la décision finale de la Conférence des Parties. Son statut est donc incertain. On ne sait pas sur quelle base les négociations redémarreront lors des réunions de Bonn.

(continue)

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.