http://pixabay.com/static/uploads/photo/2013/02/12/19/50/lesotho-80846_640.jpg

Lesotho: La FAO et l’UE assistent des agriculteurs

Crédit Photo: Pixabay

Paysage au Lesotho

Lu au site : UNNews

FACE À LA CRISE, LA FAO ET L’UE ASSISTENT DES AGRICULTEURS DU LESOTHO

New York, May 19 2010 10:50AM

Alors que la flambée des prix a durement affecté le secteur agricole du Lesotho, l’;Organisation des Nations Unies pour l’;alimentation et l’;agriculture (< » http://www.fao.org/index_fr.htm »>FAO), en partenariat avec l’;Union européenne (UE) et le ministère de l’;agriculture et de la sécurité alimentaire du Lesotho, a lancé mercredi un programme d’;aide massif destiné à plus de 36.000 agriculteurs, soit plus de la moitié des paysans vulnérables du pays.

« Des risques inacceptables de faim et de pénuries alimentaires sont vite devenus évidents pour les ménages les plus pauvres », a estimé la coordonnatrice de la FAO des situations d’;urgence et de la réhabilitation au Lesotho, Farayi Zimudzi.

La flambée du prix des denrées alimentaires et la récente crise économique ont violemment  frappé le Lesotho, en particulier les 1,9 million d’;habitants qui vivent de l’;agriculture. En une année, les coûts d’;une campagne d’;ensemencement ont été multipliés par quatre. Résultat : plus de la moitié des terres arables du pays sont en friche, estime la FAO.

La FAO a alloué quatre millions d’;euros afin de limiter les terribles conséquences de la crise alimentaire, tout en menant des actions sur le long terme pour que le pays retrouve une situation de sécurité alimentaire. Dans le cadre de son projet de Facilité alimentaire, l’;UE a également alloué 6 millions d’;euros à l’;agriculture afin de lutter contre l’;aggravation de l’;insécurité alimentaire dans le pays.

Dans les dix districts du Lesotho, plus de 36.000 agriculteurs reçoivent une aide sur deux ans sous forme d’;intrants agricoles de semences, engrais et d’;outils.

« Cela signifie que la FAO vient en aide à plus de la moitié des ménages agricoles vulnérables du pays », a expliqué Mme Zimudzi. Environ 500 paysans ont été formés pour améliorer ou adopter des pratiques d’;agriculture de conservation, et 100 autres se sont lancés dans la production de semences certifiées.

Lors des premières foires commerciales organisées avec le soutien de la FAO, 22.000 bénéficiaires ont reçu 715 tonnes de semences de maïs, d’;haricots, de blé, de sorgho, de pommes de terre et de légumes. Les agriculteurs sont repartis avec au total de 550 tonnes d’;engrais et près de 6.000 pièces de matériel agricole (jougs, chaînes, binettes et pièces détachées de charrue-semoir-cultivateur à traction animale).

Cette assistance permettra de remettre en production 7.300 hectares de terres, ce qui pourrait permettre une récolte supplémentaire estimé entre 10.000 à 18.000 tonnes. Ce programme constituera un progrès dans un pays où la production céréalière totale était en 2009 de 86.000 tonnes.
May 19 2010 10:50AM
________________

Veuillez consulter le site du Centre de nouvelles ONU pour plus d’information http://www.un.org/french/newscentre/

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.