http://www.fao.org/uploads/pics/FAO-Awards.jpg

L’insécurité alimentaire dans les zones de conflit

Crédit Photo: FAO

Afrique: Le Directeur général de la FAO appelle à une action mondiale pour combattre l’insécurité alimentaire dans les zones de conflit

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

New York — L’insécurité alimentaire et l’instabilité politique sont interdépendantes, souligne M. Graziano da Silva

L’agriculture et la sécurité alimentaire doivent être traitées comme des composantes essentielles de la consolidation de la paix et de la résolution des conflits, a déclaré aujourd’hui M. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO, au cours d’une réunion spéciale de la Commission de consolidation de la paix de l’ONU.

«La sécurité alimentaire est un fondement important de la paix, de la stabilité politique et du développement durable. Dans l’histoire de l’humanité, à maintes reprises, nous avons observé le cercle vicieux liant la violence et la faim, et ce sont des conflits qui ne sont pas délimités par des frontières nationales», a dit M. Graziano da Silva devant les participants à la réunion.

Le Directeur général de la FAO a souligné que la sécurité alimentaire peut servir comme «outil de prévention et d’atténuation des conflits» et pour la promotion de la paix et de la sécurité. Des politiques et des actions en faveur de la sécurité alimentaire peuvent non seulement renforcer la résilience et résoudre les conflits, mais elles peuvent aussi prévenir les conflits, a-t-il dit en substance.

«Nous ne pouvons pas attendre une urgence pour réagir. Pour assurer la sécurité alimentaire, nous devons agir avant la crise. Nous ne pouvons pas empêcher une sécheresse de se produire, mais nous pouvons l’empêcher de dégénérer en famine», a ajouté M. Graziano da Silva.

L’impact des conflits et de la faim

Lire l’article entier: all Africa

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.