http://pixabay.com/static/uploads/photo/2013/05/17/07/15/safari-111698_640.jpg

Conflits dans les territoires sauvages du Kenya

Crédit photo: Pixabay

Kenya du Nord

Kenya : la sécheresse aggrave les conflits entre humains et animaux

Par : Justine

au French.china.org.cn

La vague de sécheresse qui frappe actuellement le Kenya a aggravé les conflits entre humains et animaux dans les territoires sauvages du Kenya, ont rapporté vendredi des responsables de la protection de la nature.

Le directeur en exercice des services de protection de la nature (Kenya Wildlife Service, KWS), William Kiprono, a déclaré que les animaux étaient en concurrence avec les communautés pour l’ eau et les pâturages, alors que la sécheresse s’étend sur les savanes du pays.

« Un grand nombre de régions du Kenya connaissent une période de sécheresse extrême et cette situation a alimenté les conflits entre humains et animaux. Récemment, un éléphant a envahi un terrain privé dans le comté de Kajiado et tué une personne », a déclaré M. Kiprono aux journalistes à Nairobi.

L’agence météorologique du Kenya a déclaré mercredi que la plupart des régions du pays connaîtraient une vague de sécheresse jusqu’au début de la saison des pluies à la mi-mars. Elle a aussi mis en garde contre la situation difficile pour l’alimentation en nourriture et en eau dans les zones arides et semi-arides du pays.

Les habitats naturels ont subi l’impact le plus rude de la sécheresse prolongée au Kenya. M. Kiprono a révélé que l’escalade de la sécheresse avait provoqué un exode des animaux sauvages des parcs en direction des habitations humaines.

« L’eau et la végétation ont diminué dans les régions sauvages et ce scénario est de mauvais augure pour l’équilibre de l’écosystème. De plus, il y a eu une multiplication des feux de forêt dans les réserves naturelles protégées », a-t-il dit, ajoutant que l’agence de protection de la nature avait adopté une série de mesures pour réduire les conflits entre humains et animaux pendant la saison sèche.

Lire l’article entier: French.China.org.cn

Publié par

Willem Van Cotthem

Honorary Professor of Botany, University of Ghent (Belgium). Scientific Consultant for Desertification and Sustainable Development.