Désertification: Bons indicateurs pour évaluer les impacts à long terme

Crédit photo: Google

Terrain boulversé par le surpâturage et la destruction de la forêt, Vietnam

L’AFD vient de publier un nouveau document préparé par le CSFD sur les indicateurs d’impact des projets de lutte contre la dégradation des terres

PUBLIÉ LE : 11 SEPTEMBRE 2014

« Les indicateurs d’impact des projets de gestion durable des terres, de lutte contre la dégradation des terres et la désertification » sont le thème d’un des derniers « Documents de travail » publiés par l’Agence Française de Développement (AFD)

La dégradation des sols dans le monde - http://unt.unice.fr/uoh/degsol/photos/Degsol_Photos_nelle_taille/Lauragais_perte_sol_semences.jpg
La dégradation des sols dans le monde – http://unt.unice.fr/uoh/degsol/photos/Degsol_Photos_nelle_taille/Lauragais_perte_sol_semences.jpg

C’est une contribution pragmatique à la recherche de bons indicateurs pour évaluer les impacts à long terme des actions de développement. L’étude couvre ici les actions de gestion durable des terres, de restauration et de réhabilitation des milieux dégradés, de prévention de la dégradation des terres. Elle s’intéresse plus particulièrement aux régions sèches, arides, semi-arides et subhumides (lutte contre la désertification).

Voir l’article entier: CSFD

Indicateurs de tendance de la désertification…populaire ! (CSFD / Amsallem I. & Bied-Charreton M.)

Lu au site : CSFD

http://www.csf-desertification.org/index.php/bibliotheque/cat_view/29-publications-du-csfd/28-autres-publications-du-csfd-?orderby=dmdate_published

Groupe de travail CSFD/EDN/DNI/FIPA., 2009.

Indicateurs de tendance de la désertification…populaire !

Groupe de travail CSFD/EDN/DNI/FIPA., 2009. Indicateurs de tendance de la désertification et de la dégradation des terres.
Fiche de synthèse rédigée par

Amsallem I. & Bied-Charreton M., juillet 2009.

Cette fiche résume les principaux résultats du travail mené par le groupe CSFD/European DesertNet/Fédération Internationale des Producteurs Agricoles (CSFD/EDN/FIPA) pour définir un jeu minimum d’indicateurs de tendance de la désertification et de la dégradation des terres. Ce travail se poursuit actuellement et fera l’objet de diverses publications du CSFD en 2009 et 2010.

ACCORD SUR UN MINIMUM D’INDICATEURS MESURANT LA DÉSERTIFICATION (UNNews)

Lu au site : UNNews

ACCORD SUR UN MINIMUM D’INDICATEURS MESURANT LA DÉSERTIFICATION

New York, Oct  5 2009 12:50PM

Les 193 Etats parties à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULD) ont abouti ce week-end à un accord sur un minimum d’;indicateurs pour mesurer et évaluer la désertification, la dégradation des terres et la sécheresse.

Cet accord « constitue une excellente nouvelle et un succès remarquable pour cette Convention », a déclaré le secrétaire exécutif du CNULD, Luc Gnacadja à la clôture samedi de deux semaines de négociations à Buenos Aires, en Argentine.

« Pour décrire un éléphant vous devez être d’;accord sur ce à quoi ressemble un éléphant. C’;est la même chose avec la désertification, la dégradation des terres et la sécheresse. Les gouvernements ont besoin de se mettre d’;accord sur ce que sont les indicateurs avant de pouvoir surveiller les tendances de l’;un d’;eux », a-t-il ajouté. « Les gouvernements ont accepté les recommandations de la Première Conférence scientifique de la Convention, à laquelle ont assisté plus de 200 scientifiques des quatre coins du monde et 150 représentants de gouvernements. Cela montre que la science est bonne pour la Convention et que la Convention est bonne pour la science ».

L’;ordre du jour de la Conférence comprenait une Conférence scientifique mondiale, une réunion des parlementaires, une réunion des ministres et hauts responsables gouvernementaux, ainsi que l’;organisation du travail de la Convention pour les deux prochaines années.

« Outre les indicateurs, a déclaré Luc Gnacadja, il y a un message fort des ministres adressé à la Conférence sur le changement climatique organisée en décembre à Copenhague. Un haut niveau de convergence est apparu au cours du segment ministériel sur la nécessité d’;un nouveau régime d’;ensemble qui inclut la possibilité pour le sol de séquestrer le carbone, et une attention particulière à l’;adaptation pour que les pauvres reçoivent une part équitable du soutien. »

Les ministres ont appelé de leurs vœux un examen des coûts de l’;action contre le coût de l’;inaction pour lutter contre la dégradation des terres aux niveaux national, local et mondial, et ont souligné que la terre représente un grand potentiel pour le défi du changement climatique.

Les parlementaires ont procédé à un échange de vues sur la corrélation entre sécurité alimentaire, dégradation des terres et impacts du changement climatique sur les zones arides, en insistant sur le fait qu’;il « ne peut y avoir de sécurité humaine sans sécurité alimentaire » et en notant que « les zones arides sont l’;élément humain, le visage du changement climatique ».

Près de 2.000 personnes ont participé à la neuvième session de la Conférence des Parties, parmi elles plus de 140 ministres, hauts responsables gouvernementaux et parlementaires.

Oct  5 2009 12:50PM
________________

Veuillez consulter le site du Centre de nouvelles ONU pour plus d’information http://www.un.org/french/newscentre/

Ouganda : sécheresses à répétition (Google / Angola Press)

Lu au site : Alerte Google – sécheresse
http://www.angolapress-angop.ao/noticia-f.asp?ID=607742

OUGANDA: Les sécheresses à répétition affament les Karamojong

LOKUPOI (Ouganda), 06/04 – Pourtant habitués aux aléas climatiques, les éleveurs semi-nomades de la région aride de Karamoja, en Ouganda, voient désormais leur mode de vie menacé par la répétition de sécheresses dont la fréquence est attribuée au réchauffement de la planète. La région Karamoja, dans le nord-est du pays, fait face à des périodes de sécheresse depuis les années 60, à raison d`une secheresse tous les cinq ou 10 ans. Mais depuis 2000, le phénomène s`est accéléré et aggravé: cette région d`un million d`habitants aux infrastruc-tures quasi inexistantes et dépourvue de système efficace d`irrigation est confrontée à une sécheresse qui dure depuis deux ans et, conséquence directe, à l`absence de toute récolte. Continuer la lecture de Ouganda : sécheresses à répétition (Google / Angola Press)

Technologies spatiales et sécurité alimentaire (Google / Innovation)

Lu au site : Alerte Google – désertification

http://www.innovationlejournal.com/spip.php?article2179

Agriculture : Des technologies spatiales au service de la sécurité alimentaire

Anticiper les rendements agricoles, prévenir les sècheresses ou encore améliorer la gestion des ressources naturelles : telles sont les applications rendues possibles par l’observation de la Terre depuis l’espace. Les technologies spatiales, par les données qu’elles permettent de collecter, participent ainsi à la sécurité alimentaire mondiale.

« Dans le domaine de l’agriculture, l’Espace s’est avéré indispensable » affirme Gérard Begni, expert en environnement et développement durable du Centre National d’Etudes Spatiales (CNES) et membre du comité scientifique français de la désertification. L’agriculture constitue en effet un domaine d’application inattendue des technologies spatiales. L’observation par satellite se révèle notamment utile pour la collecte d’informations météorologique ou climatique et la gestion des ressources naturelles. Continuer la lecture de Technologies spatiales et sécurité alimentaire (Google / Innovation)

Atelier sous-régional sur la lutte contre la désertification (Alerte Google / French Xinhuanet)

Lu au site : Alerte Google / désertification

http://www.french.xinhuanet.com/french/2007-11/21/content_527180.htm

Afrique/environnement: un atelier sous régional sur la lutte contre la désertification et la dégradation des terres se tient à Niamey

NIAMEY, 20 novembre (XINHUA) — Un atelier sous régional sur la lutte contre la désertification et la dégradation des terres,  regroupant cinq pays, s’est ouvert mardi à Niamey, capitale du  Niger.  Cet atelier qui durera quatre jours, vise à évaluer les  tendances d’évolution de la dégradation des terres, la diversité  biologique et l’impact du changement climatique sur la diversité  biologique de la dégradation des terres. Continuer la lecture de Atelier sous-régional sur la lutte contre la désertification (Alerte Google / French Xinhuanet)