ARRET DE PUBLICATIONS A CE SITE

Vu le manque d’intérêt montré par nos amis francophones pour ce site, je me vois obligé d’arrêter mes efforts.

Dès ce jour, je vous souhaite un grand plaisir à trouver vos informations sur la sécheresse et la désertification à d’autres sources.

Avec regret,

Prof. Dr. Willem Van Cotthem

 

 

Lutte contre la poussière en Iran

Crédit Photo: Le Monde.fr

La ville d’Ahvaz lors de la tempête de poussière. irinn.ir

Après une tempête de sable gigantesque, l’Iran lutte contre la poussière

Par Ghazal Golshiri – Le Monde.fr

Les autorités iraniennes se lancent dans la lutte contre la poussière. Alors que la province du Khouzistan, au sud-ouest du pays, a été frappée par des tempêtes de sable sans précédent du 28 janvier au 12 février, l’indignation générale de la population, forte de 4 millions d’habitants, et la gravité de la situation ont poussé le gouvernement à agir. Mardi 17 février, la vice-présidente, Masoumeh Ebtekar, à la tête de l’Organisation de protection de l’environnement, s’est rendue à Ahvaz, la capitale de la région, pour rencontrer les autorités locales. Deux mesures ont été évoquées pour lutter contre la pollution de l’air : faire revivre les zones humides et identifier les endroits qui génèrent cette poussière.

Le même jour, une délégation iranienne a été envoyée en Irak, l’un des pays voisins d’où proviennent les nuages de poussière. Le ministre de la santé, Hassan Ghazizadeh Hashemi, présent dans la délégation, a été sommé de collaborer avec son homologue irakien sur le sujet.

En savoir plus: Le Monde.fr

 

Les journées vertes d’Alger

Crédit photo: Willem Van Cotthem – WVC 2007

Arganier (Argania spinosa) au S.W. de l’Algérie

Des associations lancent à Alger un programme de plantation de 10.000 arbres à l’échelle nationale

Une opération de plantation d’arbres sur la corniche d’Ain Benian, dans la wilaya d’Alger, a été lancée samedi par les associations Nass El Kheir et El Wafa dans le cadre du programme  »algerian green days », qui prévoit la plantation de 10.000 arbustes à l’échelle nationale.

Le président de l’association El Wafa, Maamar Birouk, a souligné dans une déclaration à l’APS que cette opération, qui a été coordonnée avec la direction de l’agriculture de la wilaya d’Alger, prévoit de planter 200 arbustes sur cinq lots situés à proximité de la plage d’El Djamila, alors que des opérations similaires vont toucher d’autres quartiers de la commune de Aïn Benian.

Tarek Zerrouki, chargé de communication de l’association Nass El Kheir, explique de son côté que l’opération va se poursuivre jusqu’ai 21 mars prochain, coïncidant avec la Journée mondiale de l’arbre.

Cette opération, qui fait partie du programme  »Dzair-Environnement » devant être mené par plusieurs associations, est prévue du 14 février au 21 mars prochains pour réhabiliter à titre bénévole des espaces verts dans les 57 communes d’Alger, précise l’association « Nes El Khir », co-organisatrice de l’événement.

Lire l’article entier: Algérie Presse Service

Les futures fermes au Sénégal

Crédit Photo: WVC

Jardin Communautaire à Toubacouta (Sud du Sénégal)

Projet de la Fondation TC-Dialogue (Belgique) avec application du conditionneur de sol TerraCottem

Les fermes du futur au Sénégal

VIDEO

http://youtu.be/BxY7pijRu9E

CGIAR Research Program on Climate Change, Agriculture and Food Security (CCAFS)380 videos

Réchauffement climatique et alimentation

Crédit Photo: Good Planet Info

Photo de l’ONG Oxfam le 10 novembre 2013 à Varsovie de manifestants portant des masques d’Angela Merkel, Barack Obama, François Hollande et Shinzo Abe, dans le cadre d’une campagne pour dénoncer l’impact du changement climatique sur l’agriculture
© OXFAM/AFP/Archives Al Kinley

Le réchauffement rend incertain la sécurité alimentaire mondiale 

EXCERPT

L’accélération du réchauffement climatique fait peser de fortes incertitudes sur la production agricole mondiale dans les prochaines décennies, ont averti dimanche des scientifiques, certains jugeant inévitables de profonds changements de la société pour y faire face.

« Nous pourrons nourrir le monde en 2050 mais pour cela il faudra prendre des mesures pour minimiser les effets du changement climatique sur la production agricole », a estimé Jerry Hatfield, directeur du laboratoire national américain pour l’agriculture et l’environnement.

Lire l’article entier: Good Planet Info

Utilisation d’engrais minéraux

 Crédit photo: FAO

La FAO distribue semences et engrais au Pakistan

Afrique: L’utilisation d’engrais minéraux dépassera 200 millions de tonnes en 2018

EXCERPT

Rome — Un rapport de la FAO prévoit une croissance annuelle de 1,8 pour cent mais la capacité de production sera plus rapide

L’utilisation d’engrais minéraux au niveau mondial devrait dépasser en volume 200,5 millions de tonnes en 2018, soit 25 pour cent de plus qu’en 2008.

Quant à la consommation mondiale d’engrais minéraux, elle devrait croître de 1,8% par an jusqu’en 2018, selon le dernier rapport de la FAO «Engrais, tendances et perspectives mondiales à l’horizon 2018». Dans le même temps, toujours au niveau mondial, «la capacité de production d’engrais, de produits intermédiaires et de matières premières devrait augmenter plus rapidement».

Le potentiel de production d’engrais minéraux étant supérieur à l’utilisation, le solde potentiel mondial – terme technique désignant le volume disponible par rapport à la demande réelle – devrait croître pour les trois principaux engrais: l’azote, le phosphate et la potasse.

Lire l’article entier: allAfrica